Glossaire

SMS

Ecrit par Julien

SMS est un acronyme qui peut faire référence à différents concepts. Toutefois, son utilisation la plus courante est associée à la notion anglaise de Short Message Service (qui peut être traduite par « Short Message Service »).

Le SMS est donc le service de téléphonie cellulaire (mobile) qui permet d’envoyer et de recevoir des messages texte de longueur réduite. Ces messages eux-mêmes sont également connus sous le nom de SMS.

Développé au milieu des années 1980, le SMS original permettait de créer des messages de 140 à 160 caractères de sept bits. Au fil du temps, le service a commencé à inclure d’autres options, comme la possibilité d’ajouter du contenu au-delà du texte ou de fusionner différents messages pour en prolonger la longueur.

Le traitement des SMS s’effectue dans le Short Message Service Center (SMSC). Pour rendre ce traitement possible, chaque message contient des données telles que le numéro de téléphone du destinataire et de l’expéditeur, la date à laquelle l’envoi a eu lieu, etc.

En raison de l’immédiateté du contact et du fait qu’ils sont moins chers que l’établissement d’une communication vocale par téléphone, le SMS s’est répandu dans le monde entier et a même apporté des changements sociaux importants.

La limitation de l’espace pour l’écriture, par exemple, a donné naissance à un nouveau langage basé sur des abréviations. Si une personne écrit à une autre « Q t pasa ? Pq no vienes », indiquera : « Qu’est-ce qui ne va pas chez toi ? Pourquoi tu ne viens pas ? ». Pour transmettre des émotions, il est également courant d’utiliser ce qu’on appelle des émoticônes ou des émoticônes.

A lire :   POP3 Définition

La popularité des SMS et des téléphones portables a également conduit au développement d’une nouvelle forme de publicité : les entreprises envoient leurs promotions et leurs offres à travers ce type de messages.

Avec l’avènement des smartphones, l’importance des SMS a commencé à diminuer. Bien qu’elle ait toujours sa place dans le monde des télécommunications d’aujourd’hui, les possibilités offertes par les systèmes de messagerie instantanée par le biais des téléphones mobiles sont beaucoup plus grandes ; par exemple, bien que les compagnies de téléphone offrent généralement des centaines de messages gratuits par mois à leurs clients, les programmes tels que WhatsApp ou Telegram sont toujours gratuits et ne comportent aucune limite quant aux messages, sans oublier qu’ils permettent l’envoi de fichiers de toutes sortes, vidéos et images, en plus des messages enregistrés.

Le SMS a évolué au fil du temps pour offrir le MMS (Multimedia Messaging Service, qui peut être traduit par « Multimedia Messaging Service »), grâce auquel il est possible d’envoyer et de recevoir des contenus mixtes, qui peuvent inclure des photos, des sons et des vidéos. L’un des avantages des MMS est qu’ils permettent également d’envoyer des messages directement aux comptes de messagerie. Cependant, malgré son potentiel, la limite de chaque message ne dépasse généralement pas 300 Ko, un nombre négligeable par rapport aux autres services, notamment dans le cadre des applications mobiles.

Mais les progrès technologiques des téléphones mobiles et des réseaux de communication n’ont pas complètement éliminé la présence ou l’utilité des SMS, car l’adoption des smartphones n’est pas encore absolue. D’autre part, la crainte d’attaques telles que le vol d’identité pousse de nombreuses personnes à éviter les systèmes comme WhatsApp et à continuer à utiliser les SMS pour se sentir plus en sécurité. De plus, il reste un média plus privé, car il ne donne pas plus d’informations au destinataire que le numéro de téléphone de l’expéditeur, et il ne lui permet pas de savoir s’il est connecté, tout comme l’expéditeur ne peut dire si le destinataire a lu ses messages.

A lire :   Définition d'Ubuntu

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire