Glossaire

Définition FTP

Ecrit par Louise

FTP est un acronyme à usages multiples. La plus fréquente est l’expression anglaise File Transfer Protocol, utilisée dans le domaine des technologies de l’information.

FTP est un protocole de réseau : un ensemble de règles qui établit comment deux ou plusieurs entités doivent communiquer pour assurer la transmission de l’information. Dans le cas spécifique du FTP, il s’agit d’un protocole de transfert de fichiers sur un réseau TCP/IP basé sur l’architecture client-serveur.

L’ordinateur client, dans ce cadre, se connecte au serveur via FTP pour l’envoi ou le téléchargement de fichiers. Ce protocole vise à maximiser la vitesse, sans recourir au chiffrement pour protéger l’information. C’est pourquoi on utilise souvent des applications qui permettent le transfert de matériel mais avec un trafic crypté.

Grâce au FTP, vous pouvez communiquer avec deux ordinateurs qui n’utilisent pas le même système d’exploitation. Ceci est possible parce que les entités de communication utilisent le même protocole qui est déjà standardisé.

Les règles FTP définissent les paramètres nécessaires à l’établissement de la connexion (indiquant le mode de transfert, les ports, etc.) et spécifient le type d’opération qui sera effectuée sur le système de fichiers (ajouter, supprimer, copier). Comme la connexion est bidirectionnelle, vous pouvez télécharger et envoyer des fichiers simultanément.

Habituellement, pour établir la communication, l’utilisateur utilise un client FTP, qui est un logiciel qui fait appel à FTP pour se connecter à un serveur FTP (un autre programme, dont la fonction est de permettre l’échange de fichiers entre différents ordinateurs). Le client FTP, lorsqu’il se connecte au serveur FTP, peut charger ou télécharger des fichiers depuis un autre ordinateur.

A lire :   Projet technologique

En plus du fait que les ordinateurs connectés n’ont pas besoin d’avoir le même système d’exploitation pour télécharger ou télécharger des fichiers, il n’est pas non plus nécessaire qu’ils partagent la même architecture. Dans ce cas, le terme architecture désigne la structure et la conception d’un système qui décrit fonctionnellement toutes les caractéristiques et les exigences de fabrication d’un type de dispositif donné, en mettant l’accent sur le fonctionnement du processeur principal et l’accès à la mémoire.

D’une manière générale, on peut dire que les téléphones mobiles équipés du système d’exploitation Android sont basés sur une architecture processeur différente de celle des ordinateurs utilisant Windows, par exemple. Cela n’empêche pas ces deux groupes de se connecter l’un à l’autre pour échanger des fichiers via un serveur FTP. De cette façon, nous pouvons envoyer des photos et des vidéos du téléphone à notre ordinateur pour la sauvegarde, une pratique très courante.

Il est important de souligner que si l’échange de fichiers au moyen d’un serveur FTP est effectué entre des appareils partageant la même connexion réseau, l’accès à Internet n’est pas nécessaire ; en d’autres termes, les utilisateurs qui paient pour une connexion mesurée à Internet, avec une limite de consommation mensuelle, n’ont pas à se soucier puisque tous les téléchargements qu’ils effectuent dans ce contexte ne feront pas usage des données de leurs plans.

La famille de produits la plus utilisée à ces fins est FileZilla, qui offre à la fois un client et un serveur FTP open source. Grâce à ces deux options, toutes deux gratuites, des millions de personnes mettent en place leur système de partage de fichiers au quotidien. A l’origine, FileZilla fonctionnait exclusivement sur le système d’exploitation Windows, mais aujourd’hui il peut aussi être installé sur MacOS, FreeBSD et GNU/Linux, entre autres. Il doit être clair qu’il n’a aucun lien avec Mozilla, malgré son nom.

A lire :   L'écran LCD

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire