Glossaire

Troubles déficitaires de l’attention

Ecrit par Louise

TDA est un acronyme à plusieurs usages. Elle est généralement liée au terme de télévision numérique ouverte, un système de transmission de télévision également appelé télévision numérique terrestre (TNT).

Le TDA est basé sur le codage numérique des données. Les images et le son sont transmis par un signal numérique dont la portée est multipliée par une série de répéteurs terrestres.

La numérisation permet la compression du signal, une caractéristique qui contribue à une plus grande efficacité dans l’utilisation de l’espace radio. En d’autres termes, le TDA facilite l’émission d’un plus grand nombre de canaux, puisque plusieurs sont émis dans l’espace qui n’en utilisait qu’un auparavant.

Alors que la télévision analogique ne peut transmettre qu’un seul programme par canal ultra-haute fréquence (UHF), la TDA peut transmettre quatre ou cinq programmes sur un seul canal grâce au codage numérique. Le nombre de programmes dépend de la qualité d’image et de son souhaitée.

Il existe plusieurs normes technologiques qui peuvent être utilisées pour définir les caractéristiques techniques des ADD et développer les transmissions. La norme ISDB-T, par exemple, est utilisée au Japon, au Brésil, en Argentine et au Venezuela, entre autres pays. Le DTMB est utilisé dans les transmissions TDA en provenance de Cuba et de Chine. La DVB-T, quant à elle, est choisie par l’Afrique du Sud, l’Australie, la Colombie et les membres de l’Union européenne. Aux États-Unis, en Corée du Sud, au Mexique et au Canada, les transmissions TDA sont effectuées selon la norme ATSC.

En plus de ce qui précède, nous ne pouvons pas négliger le fait que sous l’acronyme TDA, il y a aussi ce qu’on appelle le trouble déficitaire de l’attention (TDA). Cela se manifeste chez les enfants qui ont une grande capacité à être distraits et à ne pas se concentrer, ce qui devient, par conséquent, une difficulté importante pour entreprendre leur processus d’apprentissage.

A lire :   Digital native

Cette situation signifie que dès qu’ils vont en classe, ils n’accomplissent pas les tâches qui leur sont demandées, ils essaient d’éviter toutes les activités qui établissent qu’ils doivent passer par beaucoup de type concentré ou faire un effort mental notable… Ainsi, il en résulte que, si on ne leur a pas diagnostiqué comme tel, on considère que leurs mauvaises notes et résultats scolaires en général sont la conséquence de leur paresse, irresponsables ou non motivés.

À tout cela s’ajoutent d’autres signes qui viennent indiquer qu’un enfant est atteint de TDAH :

-Il n’est jamais capable de comprendre à 100% les instructions qui lui sont données.

-C’est une difficulté notable de pouvoir se concentrer.

-Il est facilement distrait.

-Vous oubliez rapidement ce que vous avez entendu, ce que vous avez appris ou ce qu’on vous a dit.

Dans de nombreux cas, le TDA est confondu avec le TDAH, mais ce n’est pas la même chose. C’est ce qu’on appelle le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité. Ils en viennent à avoir certains éléments similaires, mais le second établit que ceux qui en souffrent sont aussi incapables d’être immobiles, de s’exprimer avec trop de loquacité, sont impatients….

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire