Glossaire

Définition d’un système ouvert

Ecrit par Louise

Un système est un module ordonné composé d’éléments qui interagissent les uns avec les autres et sont reliés entre eux. Dans tous les cas, le mot peut aussi se référer à un groupe de notions ou d’objets spécifiques (c’est-à-dire physiques).

De ce mot a été formé, par exemple, l’idée de système ouvert qui est généralement associé aux systèmes informatiques. Il s’agit de structures sur lesquelles la portabilité et l’interopérabilité peuvent être appliquées (différents logiciels peuvent fonctionner simultanément). Ces systèmes, selon les experts, utilisent des standards ouverts. D’autre part, le concept peut se référer à des systèmes qui permettent un accès libre et sans restriction aux personnes ou à d’autres systèmes.

L’idée d’un système ouvert dans le domaine de l’informatique s’est développée à la fin des années 1970 et au début des années 1980 avec le développement d’Unix. Ce type de systèmes comportait des interfaces de programmation normalisées et des interconnexions périphériques qui favorisaient le développement de logiciels et de matériel par des tiers.

Il est important de faire la distinction entre un système ouvert et un logiciel libre, car ce dernier fait référence à un logiciel qui peut être manipulé et modifié par les utilisateurs. Cela ne signifie pas qu’ils sont interopérables avec d’autres systèmes.

Enfin, il convient de noter qu’une norme ouverte est une spécification publique qui permet l’exécution d’une tâche particulière. Cette spécification, selon les spécialistes, nécessite d’avoir été atteinte après un processus disponible à un niveau général et doit pouvoir être utilisée sans paiement de redevances.

L’accès et la promotion de la norme permettent la compatibilité et l’interopérabilité entre les différents composants matériels et logiciels, car seules des connaissances techniques sont nécessaires pour construire de nouveaux produits.

A lire :   L'appareil

En plus de tout ce qui précède, nous pouvons établir que nous utilisons le terme système ouvert de la même manière dans le domaine de la physique et de la chimie. Plus précisément, dans les deux domaines, le terme est utilisé pour définir un système qui réalise une interrelation avec d’autres agents chimiques différents, c’est-à-dire avec un ensemble d’éléments qui lui sont totalement extérieurs.

De même, il faut souligner que ce concept qui nous occupe aujourd’hui sert aussi à définir un type concret de système thermodynamique qui est la partie de l’Univers en soi qui se sépare ou s’isole du reste pour effectuer son étude et son analyse exhaustive.

En ce sens, nous pouvons établir qu’un système thermodynamique de type ouvert est un système caractérisé par une série d’échanges d’énergie et de matière avec l’extérieur. Ainsi, par exemple, un exemple clair de ce type de système est une voiture, puisqu’elle subit ce changement de matière lorsqu’elle est chargée d’essence par l’être humain et qu’elle a également un échange d’énergie lorsque son moteur dégage de la chaleur lorsqu’il est mis en marche.

Contrairement au premier, le système fermé, qui est celui dans lequel il n’y a que l’échange d’énergie avec l’extérieur, et aussi le système isolé. Ce dernier en particulier est celui dans lequel il n’y a pas d’échange avec l’environnement, ni d’un type énergétique ni matériel.

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire