Matériel

USB ou LPT ? Quel port d’imprimante est le meilleur ?

Ecrit par Louise

M. Wiesinger a posé la question suivante à la rédaction : « J’ai ici un ordinateur Windows 7 de 2008, équipé d’une interface USB et d’une imprimante. Je voudrais maintenant y connecter mon ancienne imprimante de bureau, une imprimante laser noir et blanc. Celle-ci dispose également d’une interface USB et d’une imprimante. Quel port est le meilleur ? »

En fait, les nouveaux PC ne disposent plus du tout d’une interface d’imprimante (LPT pour LinePrinter, interface de port parallèle, interface Centronics). Elle ne peut être ajoutée que sous la forme d’une carte d’extension ou d’un câble adaptateur. Depuis quelques années, les nouvelles imprimantes n’ont plus non plus d’interface d’impression, elle a été complètement remplacée par l’USB. Si l’on a le choix entre l’USB et l’interface d’impression pour une configuration donnée, on obtient dans la plupart des cas un meilleur fonctionnement en utilisant l’interface d’impression qu’en se connectant via USB. Les points suivants jouent un rôle :

  • Le fonctionnement sur un port LPT est très sûr, car le terminal travaille ici seul sur l’interface et ne doit pas « enfiler » le trafic de données comme avec le système de bus USB.
  • Certes, l’USB 3.0 est nettement plus rapide que l’ancienne interface à port parallèle (8 Mbit/s), mais la génération de PC qui est encore équipée d’une interface à port parallèle dispose tout au plus de l’USB 2.0 (480 Mbit/s). Pour la pratique de l’impression, c’est rarement la transmission des données à l’imprimante qui constitue le goulot d’étranglement des performances, la plupart du temps c’est plutôt le mécanisme d’impression. Dans le cas concret d’une imprimante laser noir et blanc, c’est d’autant plus vrai qu’il n’y a pas de données complexes à transmettre pour l’impression couleur.
  • Dans la pratique, l’USB 2.0 est donc plus rapide que le port parallèle si l’imprimante dispose d’un moteur d’impression plus rapide qui peut exploiter l’avantage de vitesse et si d’autres appareils USB ou des concentrateurs USB 1.1 obsolètes n’ont pas d’effet négatif sur les performances.
  • Une décision vraiment sûre ne peut donc être prise qu’en effectuant un test d’impression d’un document typique pour le travail avec chaque interface et en chronométrant le temps.
A lire :   Les informations les plus importantes sur Internet et le réseau domestique en un coup d'œil

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire