Glossaire

Réseau informatique

Ecrit par Julien

Avant d’analyser pleinement le sens du terme réseau informatique, il est important de déterminer l’origine étymologique des deux mots principaux qui le forment :

– Le rouge vient du latin, c’est-à-dire du mot’rete’, qui peut être traduit par’filet de pêche’.

– L’ordinateur, par contre, émane aussi du latin puisqu’il est composé de trois composantes de cette langue : le préfixe « con-« , qui signifie « complètement » ; le verbe « putare », qui est synonyme de « penser ou réfléchir » ; et le suffixe « -dor », qui vient indiquer un « agent ».

Le réseau est une structure qui a un modèle caractéristique. Un ordinateur, en revanche, est une machine électronique qui traite des données et permet l’exécution de différentes séquences ou routines indiquées par l’utilisateur.

Un réseau informatique est donc un ensemble de ces machines où chacun des membres partage des informations, des services et des ressources avec l’autre. En général, il s’agit d’un réseau informatique puisqu’il est courant qu’en plus des ordinateurs, d’autres équipements complémentaires soient utilisés pour faciliter la communication (tels qu’un routeur ou un commutateur).

Il est également essentiel d’établir que pour qu’un réseau informatique existe en tant que tel, il est essentiel qu’il y ait les éléments suivants : ordinateurs, postes de travail, cartes réseau et types de serveurs. Ces derniers comprennent l’impression, la téléphonie, le Web, le courrier, l’impression ou l’authentification.

D’autre part, il ne faut pas oublier que lorsqu’on parle de réseaux informatiques, il est essentiel qu’ils prennent en compte certains paramètres ou maximes importants pour qu’ils fonctionnent correctement. Il s’agit de la vitesse, qui indique la vitesse ou la lenteur de la transmission des données, la probabilité d’erreur, la sécurité ainsi que la disponibilité et l’évolutivité.

A lire :   ROM

Le réseau informatique permet de partager des ressources à distance, augmente la vitesse de transmission des données (il est plus rapide d’accéder à un fichier via un réseau que via Internet, par exemple) et augmente la fiabilité.

Les ordinateurs peuvent être interconnectés par un câble coaxial (qui transporte les données à travers deux conducteurs concentriques), un câble à paires torsadées (les deux conducteurs concentriques sont entrelacés pour réduire les interférences) ou une fibre optique (un fil très fin à travers lequel les impulsions lumineuses circulent avec les informations à transmettre).

Selon leur portée, il est possible de faire la distinction entre différents types de réseaux informatiques. Le Personal Area Network (PAN) regroupe les appareils situés à proximité d’une personne. Le réseau local (LAN), d’autre part, comprend les ordinateurs connectés dans une petite zone, telle qu’une pièce, un bureau ou un bâtiment. D’autres réseaux comprennent le WAN (Wide Area Network) et le SAN (Storage Area Network).

Il existe également d’autres types de réseaux, parmi lesquels on peut citer les deux suivants : le Réseau de zone de campus (CAN) et le Réseau local virtuel (VLAN).

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire