Glossaire

Réseau de données

Ecrit par Julien

Avant de procéder à la détermination du sens du terme dont il s’agit ici, il est important d’en préciser l’origine étymologique. En particulier, nous pouvons établir les informations suivantes à cet égard :

– Rouge, ça vient du latin. Plus précisément, il émane du mot « rete », qui est synonyme de malla.

– Données Ce mot est le résultat de l’évolution du mot latin « datum », qui peut être traduit par « donné ».

Un réseau est une structure qui possède un modèle caractéristique. Il peut s’agir de l’interconnexion d’ordinateurs et d’autres dispositifs qui partagent des ressources.

Les données sont un terme qui désigne une information, un document ou un témoignage qui permet d’accéder à une connaissance ou d’en déduire les conséquences légitimes d’un fait.

Un réseau de données est une infrastructure dont la conception permet la transmission d’informations par l’échange de données. Chacun de ces réseaux a été spécifiquement conçu pour répondre à ses objectifs, avec une architecture spécifique pour faciliter l’échange de contenus.

Cependant, nous ne pouvons pas non plus négliger le fait qu’un réseau de données est également mis en service avec deux autres objectifs principaux : partager à la fois les logiciels et le matériel et fournir un soutien et une centralisation à l’administration compétente.

De même, sa réalisation permet d’améliorer significativement la rapidité et la fiabilité de l’échange d’informations et de réduire les coûts dans l’entreprise ou l’entité qui décide de le créer.

Lorsque nous parlons d’un réseau de données, nous devons garder à l’esprit qu’il doit comporter une série d’éléments fondamentaux pour qu’il puisse être compris comme tel et qu’il puisse remplir ses fonctions sans problème :

A lire :   Refus

– Les serveurs, qui deviennent comme les administrateurs de l’information et de l’ensemble du processus lui-même.

– Pach Panel´s, qui sont les systèmes qui s’occupent d’organiser tout le câblage nécessaire.

– Hubs, qui procèdent à ce qui serait l’amplification des signaux qui jouent un rôle de premier plan dans cet échange d’informations.

Les câbles connus sous le nom de Pach Cord ou celui connu sous le nom de câblage de type horizontal sont d’autres propositions qui prennent également de l’importance dans un réseau de données.

Ces réseaux sont généralement basés sur la commutation par paquets. Ils peuvent être classés de différentes manières en fonction de l’architecture physique, de la taille et de la distance parcourue.

Selon sa portée, un réseau de données peut être considéré comme un réseau personnel (PAN), un réseau local (LAN), un réseau métropolitain (MAN) ou un réseau étendu (WAN), entre autres types.

Un réseau PAN est un réseau qui interconnecte des ordinateurs situés à proximité d’une personne, tandis qu’un réseau LAN favorise l’échange de données dans une petite zone (par exemple un bureau ou un bâtiment).

Le réseau MAN, quant à lui, assure une couverture sur une vaste zone géographique et le réseau WAN sur une zone géographique encore plus vaste. Cela signifie qu’un réseau de données WAN permet de partager des données sur une grande surface.

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire