Glossaire

Pare-feu

Ecrit par Louise

Pour cela, le pare-feu est construit avec des matériaux ignifuges. La présence de cet élément constructif permet que le feu ne s’étende pas et que d’autres environnements ou bâtiments voisins au foyer du feu soient protégés.

La notion de coupe-feu est également utilisée dans les zones rurales, forestières et agricoles. Dans ce cas, le coupe-feu est une bande de terre sans végétation. De cette façon, cette bande agit comme une barrière au feu, car elle ne permet pas sa propagation.

Le pare-feu peut être naturel (comme un ruisseau), artificiel (une route) ou créé spécifiquement pour empêcher la propagation du feu (une zone volontairement déboisée).

Pour l’informatique, un pare-feu est un dispositif utilisé pour protéger un réseau. Ce que fait le pare-feu, c’est bloquer l’accès non autorisé en limitant le trafic en fonction de divers critères.

Il est possible d’implémenter des pare-feu dans le logiciel, le matériel ou une combinaison des deux. L’une des utilisations les plus courantes du pare-feu est dans les réseaux privés connectés à Internet, de sorte que les utilisateurs non autorisés n’y ont pas accès. Le pare-feu analyse chaque message qui entre ou sort du réseau privé (intranet), bloquant ceux qui ne sont pas conformes aux exigences de sécurité.

Avantages et inconvénients des pare-feu

Le concept que les gens ont généralement du pare-feu est que c’est un véritable mur qui se dresse entre l’ordinateur et toute entité extérieure qui tente d’y pénétrer pour l’endommager. Cependant, une vue plus réaliste parle d’un filtre qui permet aux données dont l’utilisateur a besoin de passer à travers et bloque les menaces potentielles avant qu’elles aient une chance de perturber le système. Dans la pratique, tous les pare-feu ne sont pas toujours efficaces, car nombre d’entre eux présentent des failles qui sont exploitées par des virus.

A lire :   L'ebook

L’un des principaux avantages du pare-feu est qu’il empêche le système d’être infecté par des virus et des logiciels malveillants qui atteignent souvent des niveaux si profonds qu’un antivirus est incapable de les supprimer complètement. Devant de telles menaces, la solution nécessite souvent une intervention manuelle, ce que seuls quelques utilisateurs peuvent faire sans aggraver la situation ou ruiner définitivement l’ordinateur.

Un autre point fort des pare-feu est qu’ils protègent les informations personnelles telles que les numéros de carte de crédit et les comptes bancaires contre les logiciels espions et les enregistreurs de frappe, car une fois qu’ils ont volé notre identité, il devient nécessaire non seulement de les supprimer mais aussi de modifier nos clés secrètes et de procéder à des procédures comme la demande de nouvelles cartes.

En ce qui concerne leurs inconvénients, il est courant que les pare-feu bloquent les programmes absolument sûrs, aussi bien ceux que l’utilisateur utilise habituellement assidûment que ceux qu’il installe après l’activation du pare-feu, ce qui génère une série de complications et de perturbations qui conduisent souvent l’utilisateur à rejeter la protection.

D’autre part, il existe des pare-feu qui ralentissent considérablement le système, au point d’offrir des performances inférieures à celles dont l’utilisateur a besoin pour effectuer ses tâches habituelles, ce qui conduit souvent à sa désactivation, mettant l’ordinateur en danger une fois de plus.

Pour trouver un bon pare-feu, le meilleur conseil est d’enquêter sur les forums et les sites d’opinion, de lire de nombreux témoignages et d’évaluer les produits disponibles en fonction des caractéristiques de notre équipe et du type d’activités que nous devons effectuer, car il n’existe pas de protection idéale pour tous les cas.

A lire :   Ratio

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire