Glossaire

Sauvegarde des informations

Ecrit par Louise

La notion de sauvegarde de l’information fait référence à la sauvegarde de certaines données. Le concept est souvent utilisé en relation avec les données numériques (qui sont stockées sur le disque dur d’un ordinateur), bien qu’il puisse également être lié à la protection des documents physiques.

Il existe plusieurs méthodes de sauvegarde de l’information. Une possibilité est de copier les données numériques sur différents formats physiques : un DVD, un CD, une clé USB, une carte mémoire, etc. Le stockage de l’information peut également être développé en téléchargeant l’information vers un service en ligne : dans ce cas, il s’agit de copier les documents sur un serveur et de protéger l’accès aux documents par un mot de passe.

La sauvegarde de l’information est généralement une pratique de personnes ayant un certain degré d’expérience et de connaissances dans le domaine de l’informatique ; les programmeurs et les graphistes, par exemple, ont souvent l’habitude de sauvegarder leur travail sur l’ordinateur et dans le nuage (un espace sur un ordinateur distant qui peut être accessible via divers services, dont beaucoup sont gratuits, pour obtenir plus de place que notre propre disque local fournit).

Il est important de noter que la sauvegarde d’informations n’est pas aussi simple que de créer plus d’une copie de nos fichiers. Tout d’abord, l’un des problèmes les plus courants en matière de perte de données est la défaillance du disque dur ; n’oublions pas que ce support de stockage est très délicat et a une durée de vie relativement courte, car il est composé de pièces mécaniques qui s’usent beaucoup plus que des mémoires flash (qui utilisent une technologie basée sur des impulsions électriques, donc sans pièces mobiles). Cela dit, nous ne devons pas minimiser l’importance de choisir un moyen fiable de conserver nos documents les plus précieux.

A lire :   Technologies de l'information

En plus d’évaluer la durabilité du disque, il faut penser à créer plusieurs versions de chaque projet, cette technique, appelée versioning, est largement utilisée dans les entreprises de développement de logiciels, et offre de multiples avantages, allant de la possibilité de revenir à n’importe quel point d’un projet si on veut changer de direction, pour surmonter un éventuel problème physique sur le disque qui affecte une version. Les sauvegardes devraient donc compléter la pratique consistant à créer une nouvelle version de nos documents chaque fois que nous apportons une modification majeure.

La sauvegarde des informations sur papier peut être effectuée en faisant une photocopie. Il est important de noter que, pour plus de sécurité, vous pouvez choisir de faire une sauvegarde physique et numérique simultanément : par exemple, un document imprimé peut être photocopié (pour en obtenir plusieurs copies) et numérisé (grâce à un scanner). Une fois que l’information a son support numérique, ce nouveau document peut être protégé par les systèmes précités : en l’hébergeant dans un service de stockage Internet, en le copiant sur un DVD, etc.

La photocopie et la numérisation à l’aide d’un scanner sont souvent utilisées pour conserver les factures et les documents d’achat qui sont essentiels pour les réclamations et les demandes de garantie car le papier peut se détériorer, se briser ou se perdre. De plus, dans de nombreux cas, l’encre s’estompe avec le temps, c’est pourquoi les magasins de détail recommandent eux-mêmes ce mode de sauvegarde de l’information pour le bénéfice de leurs clients.

Sauvegarder les informations est important pour protéger les données précieuses d’un virus potentiel ou d’une attaque criminelle informatique si vous vous concentrez sur les informations stockées sur un ordinateur.

A lire :   Fichier supprimé ou écrasé ? Voici comment les récupérer !

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire