Glossaire

L’écran LCD

Ecrit par Julien

LCD signifie Liquid Crystal Display, une expression de la langue anglaise qui peut être traduite par Liquid Crystal Display. Un écran LCD est donc un type d’affichage qui se caractérise par sa forme plate et par le fait qu’il est composé de pixels contenant des molécules de cristaux liquides.

Ces pixels sont situés entre deux couches de cristaux polarisés et sont éclairés par une source lumineuse fixe. Les molécules de cristaux liquides laissent passer plus ou moins de lumière en fonction du stimulus électrique qu’elles reçoivent.

On peut donc dire qu’un écran LCD affiche les images de ce rétroéclairage qui permet la combinaison des couleurs. L’un des inconvénients de ce système est qu’il ne peut pas fournir un noir absolu, une caractéristique qui affecte le contraste et nuit à la qualité de l’image.

Actuellement, les écrans LCD sont relativement bon marché. C’est pourquoi on trouve des écrans à cristaux liquides dans de nombreux appareils, des téléviseurs de plus de 50 pouces aux petites calculatrices. Il est à noter que la résolution native des écrans LCD en Full HD est de 1920 x 1080 pixels.

Alors que sur les écrans LCD, l’image est formée par la lampe derrière, les écrans OLED ont de petites diodes électroluminescentes. Dans le cas des écrans plasma, les pixels sont entourés d’un mélange gazeux qui, lorsqu’il reçoit un courant électrique, devient simplement du plasma, formant l’image par réaction du phosphore présent dans les pixels.

Le choix de la technologie dépend de plusieurs facteurs. D’abord économique : avec le temps, les écrans LCD sont devenus très économiques, ce qui a permis aux grandes marques de lancer des modèles de gamme basse, très accessibles pour les poches les plus étroites. Bien que lorsqu’il est apparu sur le marché, il semblait quelque peu futuriste et élitiste, en l’espace de quelques décennies, il est devenu le type d’écran le plus largement utilisé.

A lire :   Stockage

Pour ceux qui ont un très gros budget, le facteur économique n’est pas un problème. Par conséquent, votre décision pour une technologie ou une autre peut être basée sur des problèmes techniques ou simplement sur vos préférences. Il existe de nombreux points de vue sur le type d’écran le plus approprié pour chaque type de contenu : il y a ceux qui disent qu’il en faut un pour regarder des films sans lumière, un autre pour les jeux vidéo en plein jour, un autre pour l’ordinateur, etc. Dans ce domaine, la subjectivité imprègne toujours le jugement, l’important est donc de se sentir à l’aise avec son propre choix.

L’une des plus grandes confusions concernant les écrans vient des acronymes utilisés pour chaque technologie, car dans de nombreux cas, ils sont créés pour cacher le fait qu’il n’y a pas eu beaucoup de changements entre un modèle et un autre. Prenons le cas des téléviseurs LCD et des LED : le marché essaie de nous faire croire qu’il s’agit de deux technologies différentes, mais les deux utilisent des écrans à cristaux liquides, quelle est donc la différence ? Rétro-éclairage (aussi connu sous le nom de rétro-éclairage).

Alors que les premiers écrans LCD utilisaient quelques lampes relativement grandes pour le rétro-éclairage, les LEDs dépendent de beaucoup de très petites. Le résultat est une plus grande uniformité de couleur, en particulier dans les noirs purs, qui ne peuvent de toute façon pas être reproduits avec précision avec cette technologie. Plus le nombre de lampes est grand, meilleur est le contraste ; si l’appareil est capable de les contrôler indépendamment, le résultat sera encore meilleur.

A lire :   API

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire