Glossaire

Bits

Ecrit par Louise

Binary digit est une expression anglaise qui signifie « binary digit » et qui donne naissance au terme bit, son acronyme dans notre langue. Le concept est utilisé en informatique pour nommer une unité de mesure de l’information équivalente à la sélection entre deux alternatives ayant le même degré de probabilité.

Le bit, en d’autres termes, est un chiffre qui fait partie du système binaire. Contrairement au système décimal, qui utilise dix chiffres (0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9), le système binaire ne fait appel qu’à deux (0 et 1). Un bit peut donc représenter l’une de ces deux valeurs (0 ou 1).

Pour le calcul, le bit est la plus petite unité d’information. Il peut représenter deux valeurs différentes (par exemple ouvert/fermé ou vrai/faux) et affecter ces valeurs à l’état on (1) ou off (0).

Si un bit nous permet de représenter deux valeurs (0 et 1), deux bits nous permettent d’encoder quatre combinaisons : 0 0, 0 1, 1, 1 0 et 1 1 1, chacune de ces quatre combinaisons nous permettant par contre de représenter quatre valeurs différentes. Les mots, les images et les nombres peuvent être représentés par des séquences de bits.

Cela signifie que lorsque, se référant à deux dispositifs numériques, ils sont représentés avec deux valeurs comme dans le cas de 0 0 signifie que les deux sont éteints alors que si la représentation est 0 1 ce qui vient à être montré est que le premier est éteint et le second allumé.

La troisième représentation possible est le 11 avec lequel on comprendrait parfaitement que les deux appareils mentionnés sont allumés. Et enfin, il y a le 10, ce qui signifie que le premier, celui de gauche, est allumé et le second est éteint.

A lire :   Mon ordinateur est-il équipé d'un processeur 64 bits ?

L’ensemble de huit bits formant une unité d’information s’appelle un octet. Un octet, d’autre part, est une série de bits adjacents dont la taille est liée au code d’information dans lequel il est défini. Il est cependant habituel qu’un octet soit composé de 8 bits.

Il y a aussi d’autres multiples de ces valeurs que nous avons mis en évidence. Plus précisément, il y a aussi le kilo-octet qui équivaut à 1,024 octets, le méga-octet qui équivaut à 1024 kilo-octets ou le giga-octet qui correspond à 1024 méga-octets. La succession croissante se poursuit avec des téraoctets, pétaoctets, pétaoctets, exabytes, zétaoctets, yotaoctets et xentaoctets, parmi d’autres multiples.

Prenons l’exemple des images. La notion de bit permet de se référer à la classification des couleurs. Une image de 1 bit n’a donc que deux valeurs (blanc ou noir) ; une image de 8 bits peut afficher jusqu’à 256 couleurs grâce à des combinaisons de zéros et de uns.

En plus de tout ce qui a été souligné, nous devons dire que le terme dont nous parlons est utilisé dans la police française pour désigner une division très importante de la même chose. Concrètement, lorsque nous parlons de BIT, nous mentionnons la Brigade d’Investigation Technologique, chargée de la protection des citoyens en général et, plus spécifiquement, de tous ceux qui naviguent sur le Net.

Timos, les pourriels ou les canulars sont quelques-unes des questions traitées par cette section de la police dont on peut dire qu’elle travaille pour la sécurité de tous.

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire