Glossaire

API

Ecrit par Julien

Nous pouvons comprendre l’API comme un code qui indique aux applications comment elles peuvent communiquer entre elles. Ces règles permettent à différents programmes d’interagir.

Une autre façon de comprendre ce qu’est une API est liée à la fourniture de fonctions qui sont largement utilisées. De cette façon, un programmeur peut s’appuyer sur les fonctionnalités d’une API pour éviter de recommencer la tâche de programmation à zéro. Grâce à leur flexibilité, les API permettent d’éviter un volume de travail important, commun à de nombreux projets, en offrant à la place un code testé par des millions d’utilisateurs et, dans de nombreux cas, qui continue à recevoir des mises à jour et des maintenances pour assurer sa stabilité.

Une API est utilisée pour établir une communication avec une base de données, un système d’exploitation ou un protocole de communication, pour ne citer que quelques possibilités. Même les réseaux sociaux utilisent des API différentes : un outil de gestion de tweets, par exemple, peut utiliser une API pour établir une communication avec les serveurs que Twitter utilise.

L’une des clés de la performance de l’API est la facilité d’intégration. Ces outils doivent être faciles à intégrer à d’autres logiciels pour que les communications puissent se développer avec succès. De même, leurs mises à jour ne doivent pas générer de conflits pour que leur travail reste optimal.

Pour éviter les problèmes liés à vos mises à jour, l’un ou l’autre ou les deux points suivants doivent être respectés : que le format des données que vous envoyez en réponse au programme dans lequel vous êtes intégré ne change pas ; que la documentation explique très clairement comment adapter le programme pour qu’il puisse continuer à utiliser ces données.

A lire :   La barre d'outils

En plus des réseaux sociaux, l’une des plates-formes dont l’API est la plus utilisée dans le monde est PayPal. C’est un système de paiement en ligne idéal pour simplifier les transactions internationales, tant individuelles que professionnelles. Lorsqu’un développeur souhaite inclure une passerelle de paiement de cette société sur son site Web, il doit utiliser l’API distribuée gratuitement et suivre les instructions pour trouver la configuration qui convient le mieux à ses besoins.

En quelques étapes, vous pouvez intégrer le formulaire PayPal simplement en tirant parti de ses fonctionnalités API, qui sont le résultat de centaines d’heures de travail et ont été testés par des millions de personnes à travers le monde. Si nous voulions le faire à partir de zéro, même si dans ce cas particulier nous ne pouvions pas accéder directement aux serveurs de PayPal, nous devrions passer beaucoup de temps à travailler, écrire et tester chaque ligne de code, et cela retarderait inutilement le développement de notre projet.

Le travail des programmeurs est très particulier dans la mesure où il se caractérise par un apprentissage constant, compte tenu du rythme auquel les langages et les technologies dans lesquels ils sont utilisés évoluent. Parmi ses activités quotidiennes figure la consultation de la documentation d’une ou plusieurs API, pour trouver les fonctions dont elle a besoin à chaque étape.

Il est important de rappeler que l’API et les langages de programmation sont « arbitraires », en ce sens qu’ils peuvent être réalisés de manière infinie : une fonction appelée LoadMessages, par exemple, pourrait s’appeler GetComments, AccessConversation ou même BlueHouse ; les noms des variables et fonctions sont choisis par les développeurs, et c’est pourquoi il faut consulter la documentation API pour les connaître.

A lire :   Télétravail

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire