Glossaire

Protocole de communication

Ecrit par Louise

Avec ces définitions, nous pouvons commencer à comprendre le concept de protocole de communication. C’est l’ensemble des lignes directrices qui permettent aux différents éléments qui font partie d’un système d’établir des communications entre eux, en échangeant des informations.

Les protocoles de communication établissent les paramètres qui déterminent la sémantique et la syntaxe à utiliser dans le processus de communication en question. Les règles fixées par le protocole permettent également de récupérer les données perdues lors de l’échange.

Si nous nous concentrons sur les ordinateurs, le protocole de communication détermine comment les messages doivent circuler dans un réseau. Lorsque la circulation de l’information se fait sur Internet, il existe un certain nombre de protocoles spécifiques qui permettent l’échange.

Les protocoles de communication Internet les plus importants sont TCP (dont les initiales peuvent être traduites par Transmission Control Protocol) et IP (Internet Protocol). Leur action commune (TCP/IP) permet de relier tous les ordinateurs accédant au réseau.

POP, SMTP et HTTP sont d’autres protocoles liés à Internet, que les utilisateurs utilisent souvent quotidiennement même s’ils ne s’en rendent pas compte ou ne savent pas comment ils fonctionnent. Ces protocoles vous permettent de naviguer sur des sites Web, d’envoyer des courriels, d’écouter de la musique en ligne, et plus encore.

TCP

Le protocole de contrôle de transmission est, comme expliqué ci-dessus, l’un des éléments de base de l’Internet. Il a été créé entre 1973 et 1974 et a été attribué à l’ingénieur Vinton Gray Cerf et au chercheur Robert Elliot Kahn.

Parmi les utilités de ce protocole de communication se trouve la création de connexions entre les différents programmes présents dans un réseau de données pour réaliser un flux d’informations. Grâce à son application dans un tel cas, il est garanti que les données parviennent à destination sans erreur et dans le même ordre qu’avant leur envoi. De plus, le TCP offre la possibilité de reconnaître chaque application du reste, grâce à l’utilisation de ports.

A lire :   Internet Explorer : Modifier la page d'accueil indésirable

Lors d’une communication sur Internet, par exemple, le routeur doit simplement envoyer des données mais ne pas les surveiller, car c’est ce que fait TCP, également connu sous le nom de couche transport, entre l’application et le protocole Internet (IP).

Ce protocole de communication est beaucoup mieux connu des internautes, même si seuls les experts savent en profondeur ce qu’il est réellement. La fonction de l’IP, qui se trouve dans la couche réseau, est de permettre la communication à deux adresses, à destination ou à l’origine, de sorte qu’il est possible de transmettre des données via un protocole non orienté connexion qui envoie des paquets commutés via différents réseaux physiques qui ont été précédemment reliés selon la norme OSI.

Les trois concepts mis en évidence dans le paragraphe précédent sont définis ci-dessous :

* protocole non orienté vers la connexion : il s’agit d’une communication entre deux nœuds d’un réseau dans laquelle des messages peuvent être envoyés sans avoir à demander d’approbation ;

* paquet commuté : un paquet est une information groupée de telle sorte que chacun d’eux contienne les données et les informations de contrôle, qui est utilisée pour spécifier le chemin que le paquet doit suivre jusqu’à sa destination ;

* Standard OSI : vient de l’acronyme Open System Interconnection, qui signifie Open Interconnection System, mais est également connu sous le nom de modèle d’interconnexion de systèmes ouverts. Sa création a eu lieu en 1980 avec l’intention d’établir un contexte dans lequel des architectures de communication entre différents systèmes pourraient être basées.

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire