Windows

Le premier test dans le BIOS : effectuer l’autotest Power On

Ecrit par Julien

Lors de la mise sous tension ou du redémarrage du PC, la routine dite Power On Self Test (POST) est exécutée, elle effectue les points suivants :

Après le processus POST sur le PC, le BIOS essaie de localiser le disque de démarrage : Demarrage systeme par peripherique pcie. Le réglage des lecteurs de démarrage se fait dans le BIOS. Dans la séquence de démarrage, il est possible de définir l’ordre dans lequel le contrôle des disquettes et des disques durs est effectué après un disque de démarrage.

Si le disque dur a été déterminé comme lecteur de démarrage, le BIOS lit le Master Boot Record et le charge dans la mémoire principale. Le BIOS transmet ensuite l’exécution au Master Boot Record. Le code qu’il contient recherche la partition système dans la table des partitions. Lorsque le Master Boot Record a trouvé la partition système, il charge le secteur « 0 » de la partition dans la mémoire principale et l’exécute. Le secteur « 0 » de la partition système peut représenter un programme d’aide ou de diagnostic ou un fichier de démarrage contenant le code de démarrage d’un système d’exploitation. Le code contenu dans le fichier de démarrage démarre le système d’exploitation de la manière indiquée par le système d’exploitation concerné.

S’il n’y a pas de partition système sur le premier disque dur, le Master Boot Record affiche l’une des erreurs suivantes :

A lire :   Linux-Tuning : comment rendre mon système d'exploitation plus rapide ?

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire