Matériel

Qu’est-ce qu’une imprimante 3D ?

Ecrit par Julien

Les imprimantes 3D ont d’abord été utilisées principalement dans l’industrie manufacturière. Impression imprimante. Aujourd’hui, il existe toutefois aussi des appareils commerciaux qui conviennent aux ménages privés et qui sont abordables. Les chiffres de vente montrent que de nombreux ménages sont déjà équipés d’une imprimante 3D : (Annuler impression imprimante hp). La tendance est à la hausse.

Comment fonctionne une imprimante 3D ?

Il existe plusieurs méthodes d’impression 3D. Les plus courantes sont les suivantes :

  • Stéréolithographie : Réalise des modèles détaillés à surface lisse en résine synthétique (Defaut impression imprimante 3d). Pour ce faire, la résine synthétique est coulée par couches dans une cuve, puis exposée ponctuellement à la lumière d’un laser UV et durcie. L’épaisseur de chaque couche ne dépasse pas 1 mm : Décalage impression imprimante hp. Lorsqu’une couche a été exposée à la lumière et durcie, la suivante est immédiatement coulée par-dessus (Erreur impression imprimante hp). Cette procédure se répète jusqu’à ce que l’objet soit terminé.
  • Frittage laser : dans ce procédé, on utilise du plastique et du métal pour l’impression. Fichier impression imprimante 3d. La matière première est mise à disposition sous forme de poudre. Impression double imprimante hp. La poudre est répartie par couches sur un plan de travail à l’aide d’un poussoir, comme pour la stéréolithographie, et exposée à un laser UV : Impression impossible imprimante hp. La poudre fond alors et les granulés s’entremêlent (Impression imprimante 3d). Les modèles imprimés via cette méthode ont généralement une surface rugueuse. Impression imprimante 3d prix. Ils sont toutefois plus stables et plus flexibles que les modèles obtenus par d’autres méthodes.
  • Impression 3D : C’est un mélange de frittage laser et d’impression 2D normale par jet d’encre (Impression imprimante 3d resine). Une encre colorée est déposée sur une fine couche de poudre à l’aide d’une tête d’impression à plusieurs vitesses : (Impression imprimante decalee). Un liant mélangé à l’encre ne durcit que les parties imprimées. Impression imprimante dÃcalé. Les modèles finis sont ensuite plongés dans de la résine synthétique afin de créer une surface lisse.
  • Fused Deposition Modeling(FDM) : Cette méthode consiste à pousser du plastique fondu hors d’une buse, ce qui permet de dessiner la forme souhaitée couche par couche. Impression imprimante format. Le plastique utilisé est de l’ABS : Impression imprimante hp. Les imprimantes professionnelles de ce type possèdent deux glandes qui fonctionnent simultanément (Impression imprimante livret). Cela permet également d’imprimer des modèles en surplomb. Les différentes couches sont toutefois relativement épaisses, de sorte qu’elles sont encore clairement visibles une fois l’impression terminée.
A lire :   Tout sur la carte mère : le cœur d'un PC

L’état de la technique d’impression 3D

Les possibilités offertes par l’imprimante 3D sont loin d’être épuisées : Impression imprimante photo. Le procédé recèle encore un grand potentiel qu’il reste à découvrir : (Impression photo imprimante 3d). La technique évolue à une vitesse fulgurante.

L’impression 3D n’a été médiatisée que dans les années 2000, mais elle a été inventée dès les années 1980.

L’expiration du brevet du procédé d’impression en 2009 a déclenché une vague d’innovation des imprimantes 3D FDM, ce qui a permis de mettre sur le marché une offre plus large et plus accessible. Impression test imprimante 3d. Alors que le procédé n’était auparavant utilisé qu’à des fins industrielles, l’imprimante 3D a commencé à être utilisée dans les petites entreprises, mais aussi chez les particuliers.

De nouvelles imprimantes 3D apparaissent régulièrement, offrant de nouveaux procédés d’impression, fonctionnant plus efficacement et permettant de fabriquer des produits de plus en plus variés. Imprimante impression en cours mais n’imprime pas. Le domaine médical profite également énormément de l’imprimante 3D : les prothèses et les orthèses peuvent désormais être fabriquées rapidement et à moindre coût (Imprimante impression rapide). Dans la recherche, on cherche même des possibilités de fabriquer des organes, des tissus mais aussi des aliments avec l’imprimante 3D.

Les imprimantes sont aujourd’hui abordables, ce qui leur permet d’être utilisées par le plus grand nombre et de s’imposer dans de nombreux domaines. Grâce à leur développement constant, les imprimantes 3D sont certainement une technologie qui nous apportera encore beaucoup d’innovations à l’avenir.

Avantages et inconvénients des imprimantes 3D

Le procédé d’impression 3D fournit, outre des avantages, quelques inconvénients qu’il ne faut pas négliger.

  • Consomme peu de matière
  • Aucun outil n’est nécessaire pour l’impression
  • Durable, car l’impression ne se fait que lorsque c’est nécessaire
  • Fabrication décentralisée
  • Utile pour les petites quantités
  • Délais de livraison plus courts
  • Une production proche du client est possible&nbsp ;
  • De nouvelles constructions sont possibles
  • Les processus d’innovation peuvent être plus rapides
  • Les produits doivent souvent être retravaillés
  • Conflit potentiel avec le droit des brevets, car tout peut être imprimé
  • Les matériaux dépendent du procédé d’impression 3D
  • Le temps de fabrication dure
  • Selon l’imprimante, le volume de construction est très limité
  • Actuellement, un grand nombre de pièces n’est pas rentable.
A lire :   Les informations les plus importantes sur Internet et le réseau domestique en un coup d'œil

Le bon matériau pour l’impression 3D

Le matériau à utiliser dépend bien entendu de l’imprimante 3D et de son procédé d’impression. Pour les imprimantes 3D FDM, il existe de nombreux matériaux différents qui peuvent être utilisés : Imprimer imprimante hp laser. Trouver celui qui convient peut s’avérer un peu difficile. Logiciel impression imprimante 3d. Le PLA (acides polylactiques) est le plus adapté, car il peut être imprimé sans lit d’impression chauffé et à des températures de 50 à 60 degrés : Mauvaise impression imprimante hp. De nombreux autres matériaux nécessitent des températures nettement plus élevées. Pb impression imprimante hp. Un autre avantage du PLA est qu’il ne dégage pas d’odeur désagréable pendant l’impression.

Le PET-G constitue une alternative : ProblÃme impression imprimante hp. Il s’agit d’un thermoplastique de la famille des polyesters. Temps impression imprimante 3d. Ce matériau est très stable et résiste nettement mieux à la température que le PLA.

Les débutants ne devraient pas faire d’expériences avec les matériaux, car des problèmes peuvent rapidement survenir en cas de mauvais réglages. De même, les matériaux contenant des fibres de bois, de la poudre de pierre ou des métaux doivent être évités, car ils peuvent endommager l’imprimante 3D.

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire