Glossaire

Scanner

Julien
Ecrit par Julien

Le scanner d’ordinateur ou scanner d’ordinateur est le plus populaire. Ce périphérique utilise la lumière pour convertir des images (un document, une photographie, etc.) en fichier numérique. Une fois ce fichier obtenu, il peut être édité et modifié sur l’ordinateur.

Le premier scanner de ce type a été développé en 1984. Il ne générait que des images noir et blanc à faible résolution. Au fil des ans, la qualité du résultat s’est grandement améliorée. Aujourd’hui, le scanner est généralement intégré à l’imprimante, ce qui donne ce qu’on appelle une imprimante multifonction.

La numérisation d’une image est un processus relativement complexe si l’on veut obtenir les meilleurs résultats, mais qui peut être grandement simplifié si l’on profite de l’aide fournie par des programmes spécialisés. Pour un utilisateur sans connaissance technique de l’image, il suffit d’appuyer sur un bouton et en quelques secondes la capture sera terminée, générant un fichier dans le dossier prédéterminé par programme. Les autres, cependant, doivent tenir compte de plusieurs paramètres.

L’une des propriétés les plus importantes d’un scanner est la résolution qu’il est capable de capturer, qui est mesurée en points par pouce (cette unité de mesure est appelée dpi). Cette valeur est très importante pour les personnes qui souhaitent imprimer leurs documents numérisés et leurs photos, et doit donc correspondre aux capacités de l’imprimante pour que la qualité sélectionnée puisse être utilisée.

D’autre part, il y a la profondeur de couleur (aussi appelée bpp ou bits par pixel). C’est un concept qui fait référence au nombre de bits nécessaires pour représenter la couleur de chaque pixel. Plus la profondeur de couleur est grande, plus le scanner peut capturer de couleurs (sur les écrans, cela se reflète dans le nombre de couleurs qu’il peut reproduire).

A lire :   L'accès à distance

La reconnaissance optique de caractères (ROC), un processus que l’ordinateur doit effectuer sur l’image numérisée pour identifier les caractères alphanumériques et convertir le fichier en un document texte, est très utile pour capturer des documents. Cela évite à l’utilisateur d’avoir à le saisir à la main.

La popularité du scanner en tant qu’appareil d’imagerie a croisé un chemin très particulier, avec une montée en puissance rapide et une chute vers un rival inattendu : le téléphone mobile. Bien que l’appareil photo d’un téléphone ne puisse pas offrir la même précision lors de la numérisation d’un document, la plupart des gens le préfèrent à un scanner traditionnel parce qu’il prend moins de place, ils l’ont toujours avec eux et ainsi éliminer la nécessité d’acheter et de maintenir un autre appareil.

Un lecteur de codes à barres, par contre, est une machine qui peut “lire” un code à barres (une série de lignes d’épaisseur et d’espacement différents qui contiennent des informations). Le scanner enregistre le code en question et l’envoie sous forme de signal électrique à un décodeur qui affiche les données.

En médecine, par contre, il existe différents types de scanners. A l’aide de rayons X, de résonances magnétiques, d’ultrasons ou de rayonnements ionisants, ces appareils fournissent des images de l’intérieur de l’organisme (organes, os, etc.). Les études avec scanners sont très importantes pour le diagnostic et le traitement de nombreux troubles de santé.

Un scanner corporel, enfin, est un dispositif de sécurité qui permet de contrôler une personne sans contact physique. Grâce aux ondes radio haute fréquence, le scanner peut montrer les objets que la personne porte sous ses vêtements.

A lire :   Logiciel

A propos de l'auteur

Julien

Julien

Laisser un commentaire