Glossaire

Réseau local

Ecrit par Julien

Un réseau est une structure qui possède un modèle caractéristique qui permet de relier ses différents composants. De ce sens, on peut parler de différents types de réseaux.

Un réseau informatique est un réseau composé d’ordinateurs, de périphériques et d’autres dispositifs qui sont interconnectés afin qu’ils puissent partager leurs ressources. Selon le mode d’interconnexion, la relation entre les éléments et d’autres questions, les réseaux informatiques peuvent être classés de différentes manières.

Parmi les réseaux informatiques se trouve le réseau local, un acronyme qui se réfère au réseau local. Ces réseaux relient des ordinateurs dans un petit espace physique, comme un bureau ou un bâtiment. L’interconnexion se fait par câble ou par ondes.

Les ordinateurs connectés à un réseau local sont appelés nœuds : chaque nœud est donc un ordinateur. Grâce au réseau, les utilisateurs de ces ordinateurs peuvent partager des documents et même utiliser en commun certains périphériques, comme une imprimante.

Les avantages de l’installation d’un LAN dans une entreprise ou même dans une maison sont nombreux. En partageant une imprimante, par exemple, il n’est pas nécessaire que chaque utilisateur ait son propre appareil, ce qui permet d’économiser beaucoup d’argent. D’autre part, la facilité d’accès aux documents hébergés sur n’importe quel nœud LAN est très utile pour travailler ensemble.

quelques exceptions près, la vitesse de transmission des données dans un réseau local est beaucoup plus élevée que celle obtenue sur Internet, puisque les dispositifs qui relient les ordinateurs ou d’autres dispositifs à l’intérieur d’un bâtiment le dépassent habituellement plusieurs fois ; par exemple, il est normal d’utiliser un routeur capable d’atteindre 300 Mb/s en aval (mégabits par seconde, soit 37,5 Mb/s), même pour bénéficier de services ne dépassant pas 12 Mo/s.

A lire :   L'interconnectivité

Dans un tel cas, bien que chaque nœud puisse télécharger des données jusqu’à un maximum de 12 Mb/s à partir d’Internet, si un utilisateur souhaite accéder à des fichiers trouvés dans le réseau local, il peut les obtenir à un pic théorique de 300 Mb/s, une vitesse 25 fois supérieure. Comme si cet avantage n’était pas suffisant, lors de l’utilisation de la connexion locale, aucun trafic de service Internet n’est dépensé, ce qui peut être utile dans le cas de plans limités ou lorsque le volume des données à transférer est trop important.

L’histoire des jeux vidéo réserve un espace très spécial au LAN, puisque c’est grâce à cette possibilité de connecter l’équipement qui a ouvert les portes à une nouvelle façon de s’amuser. Dans un premier temps, elle a dépassé la limite des joueurs qui pouvaient rivaliser ou collaborer dans un même jeu, qui à l’époque était lié aux capacités de chaque console ou ordinateur et à la créativité des développeurs, mais a finalement servi de phase expérimentale pour le réseau des réseaux, l’Internet.

Bien que le LAN puisse sembler réservé au monde des affaires, de nombreux joueurs apprécient encore ses possibilités de s’amuser entre amis ou même de participer aux tournois les plus importants du monde, où l’instabilité de l’Internet serait fatale. Comme pour les autres aspects de l’informatique et de l’électronique, les experts tiennent compte de nombreux facteurs lors de la construction, de l’optimisation et de la maintenance de leurs réseaux locaux, des marques et modèles de composants aux détails les plus éloignés de la configuration logicielle, afin de s’assurer que pas une fraction de seconde ne soit gaspillée.

A lire :   Serveur

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire