Glossaire

RDH

Ecrit par Julien

L’acronyme HDR vient de l’expression de l’anglais High Dynamic Range, qui est traduit en français par High Dynamic Range. Le concept, utilisé dans le domaine de la photographie, fait référence à une série de techniques qui permettent d’améliorer la plage dynamique des luminances entre les secteurs les plus sombres et les plus clairs d’une image, par rapport à ce qui peut être obtenu avec les méthodes standard.

Une photographie HDR présente donc une image similaire à celle qui peut être capturée par l’œil humain, car elle permet d’obtenir une différence d’éclairage par zone plus accentuée que celle offerte par les autres formats. Dans le cas de l’œil humain, l’adaptation de l’iris et d’autres procédures font que la vision s’adapte constamment à la gamme de lumière qui est remarquée dans l’environnement, information que le cerveau traite afin que la personne puisse voir les multiples variantes des pathologies de lumière.

HDR, en affichant une large gamme dynamique, peut représenter les différentes intensités lumineuses du monde réel avec une plus grande fidélité. Il existe plusieurs techniques qui rendent cette caractéristique possible.

La mesure de la plage dynamique est effectuée au moyen des différentes valeurs d’exposition (EV) entre les zones les plus claires et les plus sombres de l’image qui présentent certains détails : chaque augmentation de l’EV entraîne une augmentation de la quantité de lumière. Une image HDR est généralement obtenue en enregistrant plusieurs photos traditionnelles et en les combinant ensuite dans un nouveau document à l’aide de la technique appelée bracketing.

A lire :   Large bande

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire