Glossaire

Plate-forme virtuelle

Ecrit par Louise

Avec ces définitions claires, nous pouvons introduire le concept de plate-forme virtuelle, qui est utilisé dans le domaine de la technologie. Une plate-forme virtuelle est un système qui permet l’exécution de diverses applications dans le même environnement, donnant aux utilisateurs la possibilité d’y accéder par Internet.

Cela signifie que, lors de l’utilisation d’une plate-forme virtuelle, l’utilisateur ne doit pas se trouver dans un certain espace physique, mais seulement disposer d’une connexion au Web qui lui permette d’entrer sur la plate-forme en question et d’utiliser ses services.

Les plates-formes virtuelles sont généralement utilisées pour l’enseignement à distance et tentent de simuler les mêmes pathologies d’apprentissage que dans une classe. Bien que chaque plate-forme puisse avoir des caractéristiques différentes, elles permettent généralement aux élèves d’interagir entre eux et avec les enseignants. Pour cela, ils disposent de différents canaux de communication, tels que le chat, les forums, etc.

Le concept de plate-forme virtuelle est largement utilisé dans l’enseignement des langues à distance ; les gens du monde entier peuvent étudier leurs langues préférées sans avoir à faire de gros investissements économiques, sans avoir à quitter leur domicile et avec des professeurs natifs (un des plus grands avantages de ce système éducatif).

Les systèmes de permissions sont utilisés pour la gestion efficace des plates-formes virtuelles. L’administrateur, qui est généralement l’enseignant ou le responsable de la formation, peut accéder à toutes les informations disponibles sur la plate-forme ; les étudiants, par contre, ne peuvent pas y accéder.

D’une manière générale, les plates-formes virtuelles d’apprentissage sont organisées comme suit :

A lire :   La carte mère

* L’utilisateur doit entrer dans le portail de l’institution et choisir le cursus qui convient le mieux à ses besoins et à ses possibilités. Il est important de souligner qu’il y a certaines exigences techniques pour que la plate-forme fonctionne ; bien qu’il soit rare qu’un étudiant n’ait pas la quantité de mémoire et la vitesse de processeur nécessaires, ils peuvent exiger qu’il ait une caméra ou, au moins, un microphone ;

* Après avoir choisi le plan souhaité, nous procédons à la réservation des cours. Cela peut varier d’un cas à l’autre, mais il est normal que les cours soient offerts en paquets de différentes quantités, avec des remises tentantes, et que le paiement soit effectué à l’avance. Certaines institutions offrent un cours gratuit ou un forfait initial à prix réduit pour tester leurs services avant de prendre la décision finale ;

* la plateforme virtuelle offre non seulement l’avantage de ne pas avoir à se mobiliser pour y accéder, mais offre également une grande flexibilité en matière d’horaires de cours. Comme les enseignants n’ont pas non plus à quitter leur domicile, il est possible d’organiser des quarts de travail en dehors des heures de bureau, même pendant la nuit, à pathologie que les deux parties en conviennent ;

* Les classes peuvent tirer parti de technologies telles que les tableaux blancs numériques pour donner aux enseignants et aux élèves la possibilité d’écrire directement avec leurs mains, comme s’ils étaient sur une feuille de papier. Ceci est très utile dans l’apprentissage des langues avec des systèmes d’écriture autres que le sien ;

A lire :   L'Open Office

* Grâce à la capture d’images et de sons, il est possible de créer un environnement semblable à celui d’une salle de classe dans lequel les élèves créent des liens et collaborent pour améliorer leur expérience ;

* Après chaque leçon, les enseignants envoient généralement à leurs élèves un résumé des sujets abordés, pour qu’ils puissent les examiner facilement.

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire