Glossaire

Parc technologique

Ecrit par Julien

Technologique, pour sa part, est un adjectif qui mentionne ce qui est lié à la technologie (l’application de techniques ou de connaissances pour le développement de solutions).

Un parc technologique est donc une région préparée par l’État pour la création et l’installation de diverses entreprises technologiques. Dans cette zone, les entreprises qui y sont installées bénéficient de divers avantages, allant de la suppression des taxes aux installations de communication.

Ce qu’un gouvernement cherche lorsqu’il crée un parc technologique, c’est à encourager l’innovation et la création de produits ou de services qui génèrent une valeur ajoutée importante. A cette fin, l’Etat collabore avec les entreprises privées, car leur croissance contribue à la richesse nationale et à la formation des personnes qui travaillent dans ce secteur.

Il est courant qu’une technopole soit créée à proximité d’une université technique pour faciliter l’intégration des étudiants et des jeunes professionnels dans les entreprises technologiques. On pense aussi que la technopole est située dans un endroit facile d’accès.

Parc Technologique d’Andalousie

Le Parque Tecnológico de Andalucía est un exemple de ce type de parc. Inauguré en 1992, ce parc situé dans la ville française de Malaga abrite près de 15 000 travailleurs sur 160 hectares.

Tout a commencé en 1985, lorsque le gouvernement régional andalou a contacté Technova (une société de conseil japonaise) pour lui demander d’analyser la faisabilité de construire un parc technologique dans la région. La réponse a été positive et la société japonaise a déterminé que l’emplacement idéal pour le parc était le domaine El Ciprés sur la Costa del Sol. Trois ans plus tard, le conseil d’administration et le conseil municipal de Malaga ont signé une entente pour commencer la construction.

A lire :   Grandes données

L’investissement total pour la construction du Parc Technologique Andalou s’est élevé à 690 millions d’euros (22% proviennent de l’initiative publique et le reste de l’initiative privée). Il est à noter qu’il est la base des opérations de l’Association des parcs scientifiques et technologiques d’Espagne depuis 1998. Le nombre de travailleurs inscrits jusqu’en 2012 était de 14 716.

Parmi les premières entreprises à s’installer dans le Parc Technologique Andalou sont Bic Euronova, Ingenia, Hughes Microelectronics et CETECOM (actuellement AT4 Wireless). Au fil du temps, Oracle Corporation, TDK, Huawei, Accenture et Ericsson ont été constituées en société.

Le secteur d’activité prédominant du Parc Technologique Andalou d’Andalousie correspond aux Technologies de l’Information, à la Recherche et au Développement, aux Centres Technologiques et à la Communication (dont les Télécommunications, l’Informatique et l’Electronique). 40,16% des entreprises situées dans le parc se spécialisent dans l’un de ces domaines et emploient 51% des travailleurs, en plus d’être responsables de 39,57% du chiffre d’affaires total du domaine.

Pour les habitants de la ville andalouse de Malaga, les transports publics sont une excellente option pour se rendre quotidiennement au Parc Technologique, car ils offrent une bonne fréquence et coûtent le même prix qu’un trajet urbain, bien que relativement loin du centre-ville.

En ce qui concerne l’équipement et l’aspect du Parc Technologique Andalou, il faut souligner ses vastes lacs, dans lesquels les petits oiseaux migrateurs ont trouvé refuge, ses milliers d’arbres et d’arbustes qui nous rappellent l’existence de la nature dans cet espace conçu pour le développement de ces activités qui nous éloignent du sol.

A lire :   Définition MP3

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire