Glossaire

La technologie agricole

Ecrit par Julien

L’idée de technologie fait référence aux connaissances et aux dispositifs qui permettent d’appliquer les connaissances scientifiques de manière pratique. L’agriculture, par contre, c’est ce qui est lié à l’élevage (l’élevage et la commercialisation du bétail) et à l’agriculture (l’activité qui consiste à développer les cultures).

Le concept de technologie agricole renvoie donc aux connaissances, techniques et artefacts qui permettent l’utilisation d’éléments technologiques dans l’élevage et le travail agricole. La technologie agricole va des différents types de machines aux travaux de laboratoire qui augmentent l’efficacité de ces activités.

Supposons qu’une famille vivant en milieu rural possède trois vaches laitières. Chaque jour, l’homme traite manuellement les vaches, déposant le lait dans un seau qui est ensuite placé dans un réfrigérateur (réfrigérateur ou réfrigérateur). Dans le but d’améliorer la productivité et la qualité du lait, il décide d’investir dans la technologie agricole. Il acquiert ainsi une machine à traire qui extrait automatiquement le lait des vaches et le transfère, par des conduits hermétiques, dans des récipients déjà réfrigérés.

Un agriculteur qui avait l’habitude d’irriguer ses cultures avec un arrosoir peut également inclure la technologie agricole en installant un système d’irrigation goutte à goutte. Il n’est donc plus nécessaire de passer par les plantations à l’aide d’un arroseur, mais il suffit de faire fonctionner le système installé.

Périodiquement, nous découvrons de nouveaux appareils et de nouvelles technologies qui apparaissent sur le marché et qui expliquent les progrès réalisés dans le domaine de l’agriculture. Un bon exemple en est, par exemple, le système LEMOS qui a été incorporé dans certaines moissonneuses et qui leur permet d’effectuer leur travail sans interruption pendant vingt heures et à un rythme élevé.

A lire :   La technophilie

La technologie agricole, à grande échelle, permet des avancées importantes dans la structure économique et commerciale d’un territoire. Il est donc courant que les gouvernements promeuvent le développement technologique pour l’agriculture et l’élevage par l’intermédiaire de divers organismes.

La technologie qui nous préoccupe aujourd’hui est si importante que nous pouvons trouver des entités qui tournent autour d’elle. Ce serait le cas, par exemple, de l’Instituto Nacional de Tecnología Agropecuaria (INTA) qui existe en Argentine et qui, comme il est logique, dépend du ministère de l’Agro-industrie.

Il a été créé dans la décennie des années 50, mais c’est au cours des dernières décennies qu’il a connu un développement plus que remarquable, devenant un organisme très important dans son pays. En ce sens, on peut affirmer qu’elle est actuellement considérée comme une référence en raison des progrès qu’elle a réalisés et de l’avant-garde qu’elle représente dans ce secteur.

Parmi ses objectifs les plus notables, on peut citer le rôle de moteur du développement dans le domaine agricole, l’encouragement de la coopération entre les différentes institutions, les projets d’initiatives visant à améliorer la compétitivité ou à donner la priorité à la durabilité des différents territoires de la nation.

C’est précisément pour cette raison qu’il existe d’autres organes tout aussi pertinents au sein de sa structure qui l’aident à atteindre ces objectifs. Ce serait le cas, par exemple, du Centro de Investigaciones Agropecuarias (CIAP) ou du Centro de Investigaciones de Agroindustria (CIA).

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire