Glossaire

La compression

Ecrit par Louise

La compression, du latin compressĭo, est l’action et l’effet de la compression. Ce verbe fait référence au rétrécissement, à l’écrasement, au pressage ou à la réduction du volume. Par exemple : « Les valises sont entrées dans le coffre en compression, nous allons donc devoir voyager prudemment », « Le médecin m’a recommandé d’utiliser des pantalons plus larges car la compression du ventre n’est pas bonne », « La compression du dossier n’est pas encore terminée ».

La compression peut être un processus physique ou mécanique qui consiste à soumettre un corps à l’action de deux forces opposées afin de diminuer son volume. Le résultat de ces tensions est connu sous le nom de contrainte de compression.

Un coussin rempli de mousse de caoutchouc peut être comprimé si nous exerçons une force à deux mains pour le rétrécir. En raison de ces caractéristiques, une fois que la force est arrêtée, le coussin reprend sa forme et sa taille normales. Cependant, si nous l’introduisons dans un petit espace qui l’empêche de repousser ou si nous l’attachons, nous aurons réussi à réduire son volume.

Dans le domaine de la médecine, il convient de souligner l’existence du terme de compression médullaire. Il s’agit d’un grave problème de santé pour ce que serait le système neurologique et qui se traduit par des conséquences telles que la perte de sensibilité de l’organisme, la paralysie de l’organisme ou un manque total de contrôle des sphincters.

La douleur est le principal symptôme de cette maladie qu’il est urgent de diagnostiquer, car c’est la façon de l’arrêter ou de l’éliminer. Il convient également de souligner que les personnes qui en souffrent doivent suivre un traitement qui, selon le stade avancé de la maladie, peut consister en chirurgie, en médicaments tels que les corticostéroïdes ou même en traitements oncologiques et radiothérapeutiques.

A lire :   La télévision intelligente

Un cancer est celui qui donne habituellement forme à la compression médullaire susmentionnée, découverte en 1925 et qui touche actuellement 2% de la population qui en souffre. Plus précisément, elle apparaît le plus souvent chez les adultes de 40 à 60 ans qui sont confrontés à un cancer de la prostate ou du sein.

Aussi, dans ce secteur, il faudrait souligner l’existence de ce qu’on appelle la compression nerveuse. Comme son nom l’indique, il s’agit de la compression d’une racine nerveuse qui est essentiellement identifiée parce qu’elle se traduit par une douleur contondante.

Les extrémités, comme les mains, sont les plus souvent touchées par ce type de problème de santé.

Dans le domaine des technologies de l’information, la compression de données consiste à réduire le poids d’un fichier numérique en réduisant le volume de données pouvant être traitées. Cela signifie que le fichier en question occupera moins d’espace après la compression.

La compression est basée sur trois types d’informations : les informations de base (qui doivent être transmises pour que le signal puisse être reconstruit), redondantes (informations répétitives) ou non pertinentes (son élimination n’affecte pas le contenu). La typologie de compression peut donc être sans pertes réelles, subjectivement sans pertes ou subjectivement avec pertes.

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire