Glossaire

Définition d’écran

Ecrit par Julien

L’origine étymologique de l’écran n’est pas claire. Les experts pensent qu’il vient de l’écran catalan, qui est né de la combinaison de pàmpol et ventalla.

Dans notre langue, le terme a de nombreux usages. Il sert à nommer la toile sur laquelle un dispositif spécial est chargé de projeter certaines images et le dispositif qui, dans le domaine de l’informatique et de la technologie, permet la visualisation des données.

Par exemple : « Je ne vois rien : l’écran est très sale », « Je veux m’asseoir dans les premières rangées parce que, si vous me mettez à l’arrière, les personnes les plus grandes couvrent mon écran », « Quand mon fils voit Maradona à l’écran, il commence à crier et chanter ».

Mais le terme que nous analysons est aussi utilisé dans le monde du cinéma. Plus précisément, le concept d’écran est utilisé pour désigner la grande surface blanche qui existe dans les différents cinémas sur lesquels les films sont projetés.

En ce sens, il convient de souligner que l’expression « grand écran » désigne le monde du cinéma en général, alors que lorsque nous parlons de petit écran, nous parlons du monde de la télévision.

Le concept peut être utilisé comme synonyme de moniteur lorsqu’il s’agit d’ordinateurs. L’écran, connecté à la carte vidéo et à travers un programme, permet de montrer les résultats dérivés des tâches de traitement effectuées par l’ordinateur. L’évolution technologique a permis de passer des écrans monochromatiques aux écrans actuels capables d’afficher des millions de couleurs.

Aujourd’hui, la plupart des écrans d’ordinateurs et de téléviseurs sont équipés d’écrans plats grâce à l’élimination des tubes cathodiques. Parmi les écrans plats, les écrans à cristaux liquides (LCD) et les écrans plasma se distinguent : « Mon père m’a offert un écran LCD pour regarder la Coupe du Monde », « Je veux acheter un grand écran pour profiter du cinéma à la maison, mais je ne décide pas entre plasma et LCD ».

A lire :   Twitter

En plus de ce qui précède, il est intéressant de mentionner une expression existante utilisée dans le monde des affaires et du droit. Plus précisément, nous faisons référence à la locution verbale : l’écran de l’entreprise. Cette terminologie est utilisée pour définir toute société qui a apparemment une forme juridique mais qui développe en réalité des actions de type illégal.

Pour cette raison, on peut dire qu’une telle société sert de couverture à des activités illégales, à la criminalité et au blanchiment d’argent. Et tout cela est fait, par exemple, en faisant de fausses factures.

Cette terminologie a surtout sauté jusqu’à nos jours en Espagne suite à la découverte de l’affaire Nóos, dans laquelle le gendre du roi Juan Carlos I (Iñaki Urdangarín) est impliqué. Ce dernier est accusé de détourner des fonds publics par l’intermédiaire d’une société telle que celle mentionnée ci-dessus.

L’écran, enfin, est la feuille installée autour d’une source d’éclairage artificielle pour diriger la lumière ou pour l’empêcher d’endommager la vision ; l’écran qui est placé devant une cheminée pour se protéger de la chaleur excessive ; et l’être humain qui, physiquement ou métaphoriquement, en cache une autre.

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire