Glossaire

Compilateur

Ecrit par Julien

Afin d’entrer pleinement dans le sens du terme compilateur, il est nécessaire que, tout d’abord, nous procédions à la découverte de son origine étymologique. Dans ce cas, il faut dire qu’il dérive du latin, exactement du verbe « compilare », qui signifie « mettre ensemble ».

Compilateur est celui ou celui qui compile : c’est-à-dire qu’il rassemble divers éléments ou fragments dans une même unité. Dans le domaine de l’informatique, la compilation consiste à traduire un programme écrit dans une certaine langue dans une autre.

Par exemple : « L’éditeur m’a choisi comme compilateur d’une nouvelle anthologie d’histoires pour enfants », « Pendant des années j’ai travaillé comme compilateur de statistiques dans une chaîne sportive », « L’essayiste français était le compilateur du tout nouveau volume ».

Un compilateur est donc celui qui compile quelque chose. Si un individu convoque plusieurs journalistes pour mener des interviews avec des références dans le monde du sport, puis rassemble ces travaux dans un livre, on peut dire qu’il est le compilateur de l’ouvrage en question. Cette personne n’a pas fait les entrevues, mais a recueilli les entrevues faites par d’autres et les a transformées en une unité.

Nous avons dit que, en informatique, la compilation est un processus qui implique la traduction d’un programme développé dans un langage de programmation particulier dans un autre qui est écrit dans un langage différent. Habituellement, ce deuxième programme est fait en langage machine, qui est un code que les processeurs peuvent interpréter directement.

Dans ce processus de compilation, le programme en charge de la traduction en question est appelé le compilateur. La compilation est divisée en une analyse sémantique, syntaxique et lexicale du programme source et en une synthèse qui se reflète dans la langue cible. La tâche est effectuée par le compilateur qui, selon ses propriétés, sera qualifié de compilateur d’optimiseur, de compilateur croisé ou de compilateur juste à temps (JIT).

A lire :   L'écran tactile

En plus de tous ces aspects du compilateur d’un point de vue informatique, il y a d’autres questions qui méritent d’être prises en compte comme celles-ci :

Chaque compilateur de ce type a deux parties distinctes : le Front-end, qui est la partie qui interagit avec l’utilisateur et effectue l’analyse du code source, et le Back End. Cette deuxième partie est chargée de générer le code au format machine.

-Les fonctions réalisées par ce logiciel peuvent être établies dans cet ordre : phase d’analyse (analyse lexicale, analyse syntaxique et analyse sémantique), phase de synthèse (génération du code intermédiaire) et optimisation du code. Cette dernière étape, qui est parfois incluse dans l’étape de synthèse, consiste essentiellement à améliorer ce qu’est le code intermédiaire, c’est pourquoi il est possible d’obtenir un code machine qui est vraiment très rapide à exécuter.

-En fondamental, nous sommes devenus les compilateurs de notre quotidien. Ils font un travail vital. Oui, parce que s’ils n’existaient pas, nous ne pourrions pas utiliser toutes sortes d’applications informatiques. Ils constituent la base de la programmation.

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire