Internet

Connexion à Internet en toute simplicité : voici comment vous connecter rapidement et sans détour

Ecrit par Louise

Câble, DSL, LTE, satellite ou fibre optique ? En France, vous avez la possibilité de choisir parmi une grande variété de types de connexion. Mais attention ! Avant de surfer sur Internet, il est recommandé de comparer les offres. Sur le banc d’essai, il y a la disponibilité, la vitesse atteignable à votre emplacement et enfin le coût de la taxe de base par mois ainsi que le prix des terminaux optionnels comme le routeur et le modem. Les tarifs varient considérablement en fonction du type de connexion et du fournisseur d’accès à Internet. Pour savoir quels sont les points de contrôle importants lors de la recherche de la meilleure connexion pour vos besoins, cliquez ici :

Outre des débits de données élevés, le VDSL ou le raccordement au câble attirent par un package complet comprenant la télévision et la téléphonie. Mais la première étape dans le choix de la bonne ligne consiste à vérifier la disponibilité. En effet, tous les types de connexion ne sont pas disponibles dans leur intégralité dans chaque région. Vitesse cable ethernet. Etant donné que Vodafone, Telekom 1&1 et Cie fonctionnent sur plusieurs voies, vous avez de bonnes chances de trouver votre bonheur chez l’un de ces fournisseurs.&nbsp ;

  • Quelle doit être la vitesse d’accès ?
  • Préférez-vous un engagement flexible avec le fournisseur d’accès ou acceptez-vous également une durée de contrat de 2 ans ?
  • Voulez-vous continuer à téléphoner via le réseau fixe ?
  • Un volume de données limité vous suffit-il pour surfer occasionnellement sur Internet ?
  • Avez-vous besoin d’un forfait parce que vous regardez souvent des films et des séries en streaming en haute qualité ?

Bref, tout ou presque est possible pour, au final, filtrer le package complet qui vous convient.

Les avantages et les inconvénients de l’ADSL en un coup d’œil

Outre le câble, l’accès à Internet par DSL est le plus répandu. La « Digital Subscriber Line » (en français « ligne d’abonné numérique ») existe en différentes variantes : (Débit cable catégorie 6). Mais qu’il s’agisse de l’ADSL, du DSL, du SDSL ou du VDSL, elles ont toutes en commun de se baser sur les lignes de cuivre bien connues du réseau téléphonique : Vitesse cable 5. Seul le VDSL utilise une combinaison de fibre optique et de cuivre. La fibre optique assure la transmission des données jusqu’au centre de commutation (DSLAM). Le chemin jusqu’au domicile de l’utilisateur, également appelé « dernier kilomètre », est couvert par des câbles en cuivre. Jusqu’en 2018, le RNIS, la téléphonie fixe analogique et le DSL étaient entièrement réalisés via les deux fils minces qui se trouvent dans chaque prise téléphonique. Vitesse cable 5e. Depuis, le tout IP s’est imposé sur l’ensemble du territoire. La plage de fréquences réservée à l' »ancienne technologie » est ainsi supprimée et mise à la disposition de la nouvelle transmission purement numérique. Conséquence : une vitesse de transmission plus élevée dans le sens du téléchargement et de l’envoi. L’inconvénient (appréciable) : la disparition de la téléphonie analogique et de l’ISDN, qui n’offre qu’un débit de quelques Kbit. Les vitesses maximales atteignables sont d’environ 250 Mbit par seconde dans le sens du téléchargement – une largeur de bande suffisante pour une excellente vitesse de navigation. Jusqu’à 40 Mbits sont disponibles pour le téléchargement de données. C’est particulièrement pratique si vous accédez souvent à distance à votre PC à la maison ou si vous gérez votre propre site web à partir de là.

A lire :   Aperçu de l'équipement, du prix et des performances de la OrangeBox 7490

Remarque : si vous souhaitez utiliser votre propre routeur DSL, veillez à ce qu’il soit conçu pour les débits de données élevés. Ainsi, la OrangeBox 7490, très répandue, ne supporte pas la technologie Supervectoring, de plus en plus fréquente. Ce routeur WLAN compatible DSL ne permet pas d’atteindre une vitesse supérieure à 100 Mbits. Seul son successeur, la OrangeBox 7590, est capable de gérer le supervectoring DSL et le VDSL, qui peut atteindre 300 Mbits.

Ce que vous devez savoir sur l’Internet par le câble

Si vous disposez d’une connexion par câble chez vous, vous pouvez obtenir des débits allant jusqu’à 1.000 Mbit (Vitesse cable cat 6). Et ce n’est pas tout : des fournisseurs comme Vodafone proposent également d’autres services (Vitesse cable cat5e). En règle générale, les fournisseurs proposent des offres groupées attrayantes qui comprennent par exemple un forfait téléphonique vers le réseau fixe français ainsi qu’un bouquet TV avec des chaînes en qualité HD (Vitesse cable coaxial). Comparé au DSL, le câble a été considéré pendant de nombreuses années, et à juste titre, comme la connexion haut débit la plus stable. Les vitesses toujours fluctuantes constituent un inconvénient. Aux heures de pointe et surtout le soir, la vitesse garantie par le contrat n’est souvent pas atteinte à cent pour cent : Vitesse cable hdmi. Si ces fluctuations se produisent plus souvent, vous pouvez attirer l’attention du fournisseur d’accès sur ce point. Le moyen le plus simple de vérifier la vitesse est de faire un test de vitesse : (Vitesse cable rj45 cat 5). S’il vous est possible de prouver au fournisseur d’accès que l’écart s’est creusé pendant plusieurs jours consécutifs, vous pouvez même faire usage de votre droit de résiliation spécial dans un tel cas. Vous trouverez des informations à ce sujet sur le site www.breitbandmessung.fr de l’Agence fédérale des réseaux.

A lire :   Web 3.0

Flexible et rapide, mais pas forcément bon marché : les avantages et les inconvénients de l’Internet via LTE

La téléphonie mobile est devenue une véritable alternative à une connexion haut débit câblée. Des tarifs correspondants sont disponibles chez O2, Vodafone et Telekom. En termes de vitesse, la LTE et, depuis peu, la 5G, n’ont rien à envier à l’ADSL et au câble. Le LTE fait déjà pâlir son prédécesseur, l’UMTS. En théorie, le LTE permet des taux de transfert allant jusqu’à 500 Mbit par seconde : (Vitesse cable rj45 cat 6). Mais la plupart des fournisseurs d’accès ne vous garantissent « que » 200 Mbits dans leurs contrats. Le point sensible de la LTE est le coût élevé des contrats. Chers parce que vous ne disposez généralement que d’un volume de données limité de 125 Go à 500 Go : Vitesse cable usb. Vodafone facture environ 75 euros par mois pour le tarif de base LTE Gigacube avec 500 Go. A cela s’ajoutent généralement des frais de mise à disposition qui s’élèvent à 40 à 50 euros : Vitesse cable usb c. En revanche, LTE marque des points avec une utilisation flexible. En effet, vous n’êtes pas lié à un site ou indépendant d’une ligne. De plus, le fournisseur d’accès vous propose avec le contrat des appareils intelligents qui peuvent même fonctionner plusieurs heures grâce à une batterie intégrée. Idéal pour les fêtes dans le jardin ouvrier ou le week-end au camping. Les appareils de votre foyer se connectent à un tel routeur LTE par WLAN ou câble Ethernet.

Internet à haut débit par fibre optique : stable, très rapide, mais disponible de manière limitée&nbsp ;

Dans l’ensemble de ses caractéristiques, l’Internet par fibre optique est supérieur à toutes les autres connexions à haut débit. Avec des débits de données élevés de 1.000 Mbit dans le sens du téléchargement et un upload allant jusqu’à 500 Mbit, il offre des performances à profusion. Mais ce n’est pas encore la fin du monde, loin de là : la technique offre d’énormes réserves pour l’avenir. Dans les années à venir, les fines fibres optiques devraient même pouvoir transmettre des téraoctets de données par seconde. Malheureusement, il n’y a pas encore d’extension à grande échelle en France, notamment parce que les coûts ne doivent pas être sous-estimés : Pour un propre raccordement FTTH à domicile, Telekom demande 799,95 euros. Les frais courants sont en revanche comparables à ceux de l’ADSL ou du câble : Vitesse cable wakeboard. Il faut compter entre 60 et 80 euros par mois. Les frais de mise en service sont également modérés – chez Telekom, ils s’élèvent actuellement à environ 70 euros.

Vous trouverez ici encore plus d’informations sur le thème de la connexion Internet :

  • Changer de serveur DNS sous Windows pour une meilleure vitesse de navigation

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire