Glossaire

WAN

Ecrit par Louise

Il est possible de classer un réseau de différentes manières en fonction de sa portée, de la relation fonctionnelle de ses composants et de son mode de connexion. La notion de WAN est encadrée dans la classification d’un réseau en fonction de sa portée.

WAN signifie Wide Area Network, une expression anglaise qui peut être traduite par Wide Area Network. Cela signifie que le WAN est un type de réseau qui couvre des distances d’environ 100 à environ 1 000 kilomètres, ce qui lui permet de fournir une connectivité à plusieurs villes ou même à un pays entier.

Les WAN peuvent être développés par une entreprise ou une organisation pour un usage privé, ou même par un fournisseur d’accès Internet (FAI) pour fournir une connectivité à tous ses clients.

Le WAN est généralement point-à-point, il peut donc être défini comme un réseau à commutation par paquets. Ces réseaux, en revanche, peuvent utiliser des systèmes de communication par radio ou par satellite.

Les composants WAN comprennent les équipements qui exécutent des programmes utilisateurs et sont appelés hôtes, les routeurs qui divisent les lignes de transmission et les éléments de commutation, et les sous-réseaux formés par l’interconnexion de plusieurs hôtes.

Sa vitesse de transmission se situe entre 1 Mbps et 1 Gbps, bien que cette dernière limite puisse changer radicalement avec les progrès technologiques. Le WAN est utilisé pour établir des communications privées et les principaux moyens de transmission sur lesquels il est basé sont la fibre optique et le câble téléphonique. Il offre une grande polyvalence pour apporter des modifications au logiciel et au matériel des équipements qu’il relie et permet également des connexions avec d’autres réseaux.

A lire :   CRM

Avantages du WAN

* permet l’utilisation d’un logiciel spécial pour que les mini-ordinateurs et les macro-ordinateurs coexistent entre ses éléments de réseau ;


* n’est pas limité à des zones géographiques spécifiques ;


* offre une large gamme de moyens de transmission, tels que les liaisons par satellite.

Inconvénients du réseau WAN

* Il convient d’utiliser des équipements à grande capacité de mémoire, car ce facteur a un impact direct sur la vitesse d’accès à l’information ;


* ne se distingue pas par la sécurité qu’il offre à ses utilisateurs. Les virus et la suppression de programmes sont deux des maux les plus courants dont souffre le réseau WAN.

Il existe plusieurs types de WAN, et trois d’entre eux sont regroupés dans la classification des réseaux commutés (en physique, la commutation consiste à changer la destination d’un signal ou d’un courant électrique) :

* Par circuits

Pour établir une communication, ce type de WAN nécessite un appel et ce n’est que lorsque la connexion est établie que chaque utilisateur dispose d’un lien direct.

* Par message

Leurs commutateurs sont généralement des ordinateurs qui ont pour tâche d’accepter le trafic de chaque terminal qui leur est connecté. Ils évaluent l’adresse dans l’en-tête du message et peuvent l’enregistrer pour une utilisation ultérieure. Il est également possible de supprimer, rediriger et répondre automatiquement aux messages.

* Par paquets

Chaque message envoyé par les utilisateurs est décomposé et transformé en un certain nombre de petites pièces appelées paquets, qui sont réassemblées une fois sur l’ordinateur cible, pour reconstruire les données initiales. Ces paquets se déplacent indépendamment sur le réseau, ce qui a un effet positif sur le trafic et facilite la correction des erreurs, car en cas de panne, seules les parties concernées doivent être transmises.

A lire :   Technique de réseau : désactiver de manière ciblée les facteurs de perturbation PowerLine

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire