Glossaire

Composants

Ecrit par Louise

Un composant électronique est un dispositif qui est considéré comme faisant partie d’un circuit électronique. Il se termine généralement par deux broches métalliques et est encapsulé dans un matériau métallique, céramique ou plastique. Ces composants sont généralement reliés entre eux par soudure au circuit imprimé.

Il existe plusieurs types de composants électroniques : les composants discrets sont encapsulés un par un (comme les transistors ou les diodes), tandis que les composants intégrés forment des ensembles plus complexes à partir de l’union des composants discrets.

D’autres types de composants sont actifs (génération d’une excitation électrique), passifs (connexion des composants actifs), électromagnétiques (transformateurs, inductances), électroacoustiques (microphones, casques) et optoélectroniques (diodes LED).

Les composants semi-conducteurs, enfin, sont ceux qui sont faits de matériaux semi-conducteurs (qui conduisent ou isolent l’électricité en fonction de la température de l’environnement) comme le silicium.

Dans le cas des circuits électroniques, il est important de distinguer les composants (dispositifs physiques) des éléments (abstractions ou modèles). Dans d’autres circonstances, les composants et éléments peuvent être utilisés comme synonymes.

Vidéo composante

La vidéo composante est le signal qui a été divisé en deux ou plusieurs canaux composantes. En bref, il s’agit d’un type d’information vidéo analogique qui est transmise ou stockée dans trois signaux différents et qui est généralement associée à trois câbles de connexion : un rouge, un vert et un bleu. Une alternative plus populaire est la vidéo composite (dont le connecteur est jaune), qui combine toutes les informations en un seul signal, tout comme la première nécessite d’autres câbles pour la transmission audio.

A lire :   L'OCR

La lecture d’un signal vidéo sur un appareil tel qu’un moniteur ou un téléviseur est un processus relativement simple et direct, compliqué par la grande variété de sources. Les ordinateurs, les lecteurs DVD et les consoles de jeux vidéo, par exemple, stockent, traitent et transmettent des signaux vidéo en utilisant différentes méthodes, et chaque appareil offre généralement à ses utilisateurs plus d’un type de connexion vidéo.

Une option pour maintenir la clarté du signal est de séparer le signal en composantes vidéo afin qu’elles ne se perturbent pas les unes les autres. Un signal séparé de cette façon est connu sous le nom de « vidéo composante », et certains des exemples les plus populaires sont S-Vidéo (super vidéo, généralement associée à des lecteurs VHS), RGB (le nom donné au câble qui relie un ordinateur à un moniteur analogique), et YPbPr (utilisé par les lecteurs DVD et consoles de jeux).

Bien que la discussion entre les partisans de la vidéo numérique et ceux qui soutiennent que l’analogique continue d’offrir plus d’avantages n’est pas terminée, il n’est pas faux de dire que ceux qui ont généralement adopté la vidéo numérique en composantes sont ceux qui apprécient particulièrement la qualité des couleurs et la résolution des images, tandis que les utilisateurs du câble analogique n’accordent pas autant d’importance aux résultats.

Enfin, les signaux qu’un câble de ce type peut transmettre comprennent les fameux 480p, 720p et 1080p. La tendance du marché dit lentement adieu à la haute définition actuelle (1920 x 1080, ou 1080p) pour entrer dans l’ère de la très haute définition, qui la dépassera 16 fois.

A lire :   Excel

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire