Glossaire

Geek

Ecrit par Louise

Le terme geek ne fait pas partie du dictionnaire de l’académie française. Quoi qu’il en soit, le concept, qui vient de la langue anglaise, est utilisé dans notre langue pour faire allusion à la personne qui se sent fascinée et intéressée par l’informatique et les questions liées à la technologie.

Le geek est généralement un spécialiste de ces questions. Bien qu’il n’y ait pas de définition précise du concept, ses connotations ont changé au fil des ans. Autrefois, un geek était une personne qui ne s’intéressait qu’à l’informatique et aux dispositifs technologiques, et qui n’avait donc aucune vie sociale : pas de partenaire, pas d’amis, etc. Avec l’avance de l’histoire et la place de plus en plus prépondérante qu’occupe la technologie dans la vie quotidienne, le geek est devenu quelqu’un apprécié pour ses connaissances.

Les geeks se concentrent sur leurs passe-temps, qui sont généralement technologiques ou, du moins, techniques. Ils font souvent appel à leur imagination et à leurs capacités, créant des objets de leur paternité où ils montrent leurs connaissances sur ces sujets.

Les jeux en ligne, les réseaux sociaux, les smartphones et les gadgets en général font partie de la vie d’un geek. Ils sont aussi souvent attirés par la bande dessinée et la science-fiction : c’est pourquoi vous pouvez lier les geeks aux geeks.

Les Geeks célèbrent la Geek Pride Day tous les 25 mai. Cette fête, dont la date rappelle le lancement de « Star Wars » en 1977, est née en Espagne sous le nom de Friki Pride Day et s’est ensuite étendue à d’autres pays.

A lire :   Cabinet

Cette célébration tente de rendre un peu du respect qui a été refusé aux geeks pendant si longtemps. Comme nous l’avons mentionné plus haut, jusqu’à il y a de nombreuses années, ce terme était utilisé dans un sens péjoratif, comme synonyme de « perdant », quelqu’un qui n’avait pas la capacité de communiquer avec les autres et qui menait donc une vie peu attrayante ou indésirable. Il va sans dire que personne n’est obligé de suivre un certain chemin, que ce soit celui des relations sociales ou celui de la dévotion aux technologies de l’information, car les deux sont valables tant qu’ils ne portent pas préjudice à un tiers.

Aujourd’hui, le terme geek est également utilisé de manière désobligeante, mais de moins en moins fréquente. La raison principale est l’utilisation massive de la technologie : aujourd’hui presque tout le monde a au moins un téléphone portable, un appareil qui dans les années 90 aurait ressemblé à un objet de geek.

Le doute surgit souvent au sujet de la différence entre les termes geek et nerd. Plus précisément, le nerd est défini comme une personne dotée d’une intelligence considérable dont les goûts et les habitudes sont « rares », c’est-à-dire qu’ils ne répondent pas aux normes fixées par la société. Le geek peut aussi (et généralement) être très intelligent, mais ce n’est pas dans cet aspect de sa personnalité qu’il est geek mais dans son intérêt.

La ligne de démarcation entre geek et nerd commence à se dissoudre dans le cas d’individus qui ressentent une profonde fascination pour les sciences d’une grande complexité, comme la physique ou les mathématiques, et qui leur consacrent leur vie : étant donné que pour se donner à leur vocation et obtenir des fruits significatifs, il leur faut une intelligence supérieure à la moyenne, il est aussi valable pour les classer comme « geeks » ou « nerds ». Quoi qu’il en soit, dans un monde idéal, on parlerait simplement de « Nuria, la fille qui aime programmer et consacre tous ses après-midi à étudier » ou de « Juan, le fanatique de la BD japonaise qui préfère rester plutôt que lire plutôt que se promener dans le parc », sans aucun sens dérogatoire.

A lire :   Définition d'un pipeline

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire