Glossaire

Définition géotechnique

Ecrit par Julien

Géotechnique ou géotechnique consiste à recourir aux préceptes de l’ingénierie pour le développement des travaux publics en fonction des qualités des matériaux présents dans la croûte terrestre. Elle peut être considérée comme une branche de la géologie ou du génie civil.

Grâce à la recherche géotechnique, les matériaux qui composent la croûte terrestre sont étudiés pour la conception et l’exécution adéquate des travaux de génie civil. La construction de barrages, de routes, de ponts et d’oléoducs, pour n’en nommer que quelques-uns, nécessite l’application de la géotechnique puisqu’il est nécessaire de connaître les pathologies physiques du milieu et les propriétés mécaniques du sol, entre autres.

Un expert en génie géotechnique s’occupe donc des concepts essentiels de la géologie et de la géophysique et comprend les piliers de l’hydraulique et de la mécanique. Sa connaissance des roches aide à minimiser les risques pour la population et l’environnement en réduisant les risques d’affaissement de terrain, de glissement de terrain et de déplacement.

Le géotechnicien est en mesure de concevoir et de mettre en œuvre des mesures pour éviter les perturbations liées au développement des travaux. La création de structures de confinement et le contrôle de l’eau à travers murs, fossés, filtres, ancrages et autres outils font partie de son travail.

Il est à noter que Karl von Terzaghi (1883-1963) est considéré comme le précurseur du génie géotechnique. Tout au long de sa carrière professionnelle, il s’est consacré à l’analyse des problèmes liés aux fondations et aux sols, transformant son travail en textes considérés comme les bases du génie géotechnique.

A lire :   Table

Le nom de Terzaghi se distingue surtout par l’édition de son livre Erdbaumechanik, que l’on peut traduire par « mécanique de la construction sur le terrain ». Plus tard, il a collaboré avec Ralph B. Peck et Gholamreza Mesri à la publication de Soil Mechanics in Practical Engineering, un autre livre qui a servi à jeter les bases de cette science.

Il y a de nombreuses années, le premier concept géotechnique ne comprenait que les sciences dites de mécanique des roches et de mécanique des sols. La première est la science théorique qui s’applique au comportement des roches et des massifs d’un point de vue mécanique. C’est la partie de la mécanique qui concerne la réponse des roches aux champs de force de leur environnement physique.

En plus de faire partie du génie géotechnique, la mécanique des roches est encadrée par la géomécanique, une discipline qui étudie la réponse mécanique des matériaux géologiques, comme les sols. Ses domaines d’application comprennent le génie civil, pétrolier et géologique.

D’autre part, nous avons la mécanique des sols, qui consiste à appliquer les lois des sciences naturelles et de la physique aux problèmes qui tournent sur le trône et aux charges qui s’exercent sur la couche externe de la croûte terrestre. C’est Karl von Terzaghi qui l’a fondée en 1925. N’oublions pas que la plupart des ouvrages de génie civil utilisent le sol comme support, directement ou indirectement, et que beaucoup utilisent la terre comme matériau de construction, de sorte que cette science est d’une importance capitale dans la vie moderne.

A lire :   Définition WLAN

Au fil du temps, le génie géotechnique est devenu de plus en plus englobant, y compris le développement des matériaux géotechniques, le génie sismique, l’interaction sol-structure et l’amélioration des sols. Malgré cela, il faut souligner qu’il s’agit d’une des branches les plus récentes du génie civil et géologique, et qu’elle est donc en pleine évolution.

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire