Glossaire

Biotechnologie

Ecrit par Louise

On peut dire que la biotechnologie se concentre sur l’analyse des organismes vivants afin de tirer parti de leurs ressources et de leurs capacités grâce à la technologie. L’industrie pharmaceutique, l’agriculture et la production alimentaire sont quelques-uns des domaines qui font appel à la biotechnologie pour améliorer leur approvisionnement.

En d’autres termes, la biotechnologie consiste à appliquer les connaissances de l’ingénierie et d’autres sciences pour utiliser des agents biologiques dans le traitement de ressources organiques ou même inorganiques. Ceci permet d’obtenir ou de modifier différents types de produits.

Il est possible de différencier les différents types de biotechnologie. Appliquée à la production agricole, on parle de biotechnologie verte (qui permet le développement de plantes transgéniques, par exemple). La biotechnologie rouge, par contre, est utilisée en médecine (par exemple lorsque des vaccins ou des antibiotiques sont produits à partir de micro-organismes).

La biotechnologie bleue implique l’application de cette discipline en milieu aquatique, tandis que la biotechnologie blanche est liée à l’industrie en général.

De nombreux processus peuvent être mis en œuvre grâce à la biotechnologie. La biodégradation est l’utilisation de micro-organismes pour décomposer une substance. La biorestauration, par contre, implique l’utilisation de ces organismes pour récupérer un site dont les pathologies naturelles ont été affectées par la contamination ou par un autre facteur.

Avantages de la biotechnologie

L’un des principaux avantages de la biotechnologie est qu’elle permet d’augmenter le rendement des cultures. En effet, l’utilisation d’organismes génétiquement modifiés leur fournit un niveau de nutrition plus élevé sans augmenter leurs ressources, ce qui entraîne une diminution de la probabilité de pertes dues aux ravageurs ou aux maladies, deux facteurs qui ont tendance à ruiner de nombreuses récoltes par an.

A lire :   L'interface

Un autre avantage est une diminution marquée de l’utilisation des pesticides, qui se produit naturellement comme conséquence logique de la modification génétique d’un organisme pour le rendre plus résistant à un ravageur particulier. Cela représente non seulement des économies d’argent et de ressources, mais aussi une réduction des risques associés aux pesticides.

Les aliments fabriqués à l’aide de la biotechnologie ont une valeur nutritionnelle plus élevée que les autres, grâce à la possibilité d’ajouter des protéines et des vitamines, ainsi que de réduire la proportion de toxines et d’allergènes naturels. Il convient également de mentionner la polyvalence de ces cultures, qui peuvent être cultivées dans un éventail plus large de pathologies et sont donc mieux adaptées aux pays moins favorisés.

Inconvénients de la biotechnologie

Bien que le concept de biotechnologie et toutes ses applications puissent initialement être très attrayants, ils présentent aussi certains inconvénients. L’une des conséquences négatives de l’utilisation de la biotechnologie pour augmenter le rendement des cultures est la réduction de la main-d’œuvre, un problème qui touche des millions de travailleurs depuis des décennies et qui s’oppose à la mécanisation des processus industriels.

D’autre part, comme l’accès aux technologies liées à ce type de production nécessite des sommes d’argent importantes, ainsi que des terres qui remplissent certaines pathologies très spécifiques, les agriculteurs pauvres en ressources ne peuvent concurrencer les grandes entreprises, ce qui ajoute encore plus de chômage.

D’un point de vue purement biologique, le transfert de toxines d’un organisme à un autre peut conduire à l’émergence de nouvelles toxines, entre autres phénomènes pouvant entraîner des réactions allergiques.

A lire :   La géolocalisation

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire