Glossaire

Swap

Ecrit par Louise

Swap est un terme anglais qui peut être traduit par « échange ». Le concept est souvent utilisé dans notre langage pour désigner le troc, les échanges ou les commutations qui ont lieu dans différents domaines.

Dans le contexte financier, un swap est un accord qui implique un échange, à développer dans le futur, de services, de biens ou d’argent. Lorsque de l’argent est échangé, le swap est associé à un taux d’intérêt appelé Interest Rate Swap (IRS).

L’échange de monnaie implique donc un double engagement : payer et collecter de l’argent à l’avenir. L’obligation de paiement pour l’une des parties constitue donc un droit de recouvrement pour l’autre. On peut dire qu’un swap est un flux de capitaux qui commence à la signature du contrat et se termine à son échéance.

Pour les besoins de l’informatique, l’échange est appelé mémoire ou espace d’échange et est une partition ou un fichier sur un disque dur (disque dur) où sont stockées les images des processus qui ne sont pas stockées dans la mémoire physique.

Swap est utilisé pour gérer la mémoire d’un ordinateur. Le système d’exploitation recherche les processus qui enregistrent peu d’activité et les dépose dans le swap, libérant ainsi la mémoire principale pour le chargement des nouveaux processus. Si l’activité est modifiée, un échange est effectué et le processus passe du disque dur à la mémoire RAM. Ce que l’échange permet, c’est de simuler qu’il y a une capacité mémoire supérieure à celle qui est réellement disponible.

En d’autres termes, il est possible de dire que l’échange fournit un ordinateur avec plus de mémoire que ce qui est disponible dans les emplacements RAM. Cela dit, beaucoup d’utilisateurs se posent la question suivante : si mon ordinateur a une grande capacité de RAM, l’échange est-il nécessaire ? Pour répondre à cette question, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs questions, bien qu’en résumé, il soit toujours conseillé de créer cet espace d’échange, même si cela n’est pas nécessaire à un niveau crucial.

A lire :   Contact

Comme expliqué ci-dessus, avoir un swap est utile pour allouer de la RAM aux processus les plus couramment utilisés, et la libérer de ceux qui ne sont pas exécutés aussi souvent, ou qui sont temporairement inactifs. L’un de ces cas est celui d’un serveur SSH (Secure SHell, connu dans notre langue sous le nom de shell sécurisé), un mécanisme utilisé pour contrôler un ordinateur à distance ; c’est un processus qui doit toujours être actif pour répondre à une demande potentielle, bien qu’il ne commence à fonctionner que lorsqu’une personne établit une connexion.

Voici un exemple pratique pour faciliter la compréhension des avantages potentiels de l’échange spatial dans l’exploitation d’un système d’exploitation.

Si une personne utilise un éditeur d’images et décide d’ouvrir une image très lourde, qui nécessite environ 75% de la RAM de votre ordinateur, puis commence à effectuer plus d’une recherche sur votre disque dur sans le fermer, l’ordinateur sera confronté à une situation compromise, car il doit maintenir l’image en essayant de répondre aux commandes utilisateur aussi efficacement que possible, mais seulement avec 25% de la mémoire principale.

Grâce à l’utilisation de la technique du swap, l’équipement pouvait transférer sur le disque une grande partie ou la totalité du processus correspondant à l’image lourde, effectuer les recherches avec toute cette quantité de RAM et, enfin, remettre le grand processus en mémoire principale, si l’utilisateur le demande.

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire