Glossaire

La maximisation

Ecrit par Julien

Maximiser est un terme qui fait référence à la recherche d’une performance maximale. La maximisation consiste à tirer profit ou à exploiter autant que possible de certaines ressources ou fonctions.

Par exemple : « Nous devons acheter de nouvelles machines pour maximiser l’exploitation des céréales », « La réduction des coûts est une nécessité si nous voulons maximiser les profits », « Les entrepreneurs ont tort s’ils veulent maximiser leurs profits en licenciant des employés ».

L’action de maximisation peut être développée de différentes manières dans le domaine de l’économie et de la production. Certaines des options pour maximiser une certaine exploitation sont l’introduction de la technologie, la réduction des coûts et toute décision qui tend à stimuler la productivité.

En ce sens, maximiser la performance d’une entreprise peut être la même chose que d’optimiser l’utilisation de ses ressources, c’est-à-dire de chercher le meilleur moyen d’en tirer profit. Le concept d’optimisation est très présent aujourd’hui, y compris dans le monde de l’informatique, où il devient nécessaire d’effectuer une maintenance fréquente des appareils et de chercher de nouvelles façons plus efficaces d’utiliser leur mémoire pour éviter une diminution des performances après un temps d’utilisation.

En dehors du domaine de l’économie et des mathématiques, le terme maximisation peut être utilisé dans un sens similaire à celui d’exagérer, poussant une situation à ses extrêmes ou même au-delà. Demander à quelqu’un de ne pas maximiser un problème peut être la même chose que de le supplier de ne pas faire sortir les choses de leur cours naturel.

La notion de maximisation est également utilisée en informatique. Les logiciels qui fonctionnent sous Windows, comme dans les systèmes d’exploitation tels que Windows, offrent la possibilité d’agrandir ou de réduire la surface de travail. De cette façon, il est possible que la fenêtre occupe tout l’écran ou, dans le sens inverse, qu’elle disparaisse de la vue de l’utilisateur et soit réduite à une petite icône dans la barre des tâches.

A lire :   Rack

Maximiser une fenêtre, dans ce sens, c’est amener la fenêtre à son affichage maximum. Cette action s’effectue en cliquant sur le bouton correspondant qui agrandit la fenêtre. D’autres options liées à la gestion des fenêtres sont la minimisation (par opposition à la maximisation) et la fermeture : « Pour voir tous les effets disponibles, il faut maximiser la fenêtre », « Je ne peux pas travailler de cette façon : je vais maximiser la fenêtre pour avoir toutes les données à l’écran ».

Il est à noter que dans certaines applications à contenu graphique et dans certains jeux vidéo, l’action de maximisation peut fausser l’image. Par exemple, si vous exécutez un programme avec une résolution A x B dans un environnement qui le dépasse mais qui montre aussi un rapport différent (aussi connu sous le nom de rapport d’aspect, parmi les plus populaires sont 4:3, 16:9 et 16:10), le design peut subir une distorsion importante. Pour éviter de telles situations, les développeurs ont toujours la possibilité d’empêcher le redimensionnement des fenêtres.

Une des premières différences superficielles que l’on peut apprécier entre les systèmes d’exploitation Windows et Mac OS populaires est la position des boutons pour minimiser, maximiser et fermer les fenêtres : dans le premier sont à droite et dans le second, à gauche. Cela peut sembler un détail mineur, mais le changement est particulièrement difficile après s’être habitué à l’un d’eux. Beaucoup se demanderont peut-être pourquoi les entreprises ne sont pas d’accord et n’établissent pas de convention à ce sujet, mais la réponse réside peut-être précisément dans cette petite nuisance qui, par nationalisme, attire tous les utilisateurs vers leur ancien et bien connu système d’exploitation.

A lire :   L'éloignement

A propos de l'auteur

Julien

Ingénieur réseau de profession, je suis un papa touche à tout de l'informatique.

Laisser un commentaire