Glossaire

La dactylographie

Ecrit par Louise

La notion de dactylographie est utilisée comme synonyme de dactylographie. Les deux termes désignent la technique développée lors de l’utilisation du clavier d’une machine à écrire.

Il est possible de distinguer l’écriture manuscrite de la dactylographie. Dans le premier cas, la personne doit dessiner les traits des personnages manuellement, à l’aide d’un crayon, d’un crayon ou d’un objet similaire. La dactylographie, quant à elle, se fait à l’aide d’un clavier : le sujet doit appuyer sur les touches pour que les caractères apparaissent sur papier ou à l’écran.

La dactylographie est donc liée à ce second mécanisme d’écriture. Pendant longtemps, la discipline a été associée aux machines à écrire, bien qu’au fil des ans, la technique a été appliquée aux ordinateurs (ordinateurs).

Les machines à écrire d’origine étaient mécaniques : lorsque la personne appuyait sur une touche, un mécanisme était activé qui imprimait le caractère sur le papier avec l’encre qui y était appliquée. Viennent ensuite les machines électriques et plus tard les ordinateurs, avec lesquels les personnages apparaissent sur un écran au moyen d’un système numérique. La configuration des claviers, dans ce cadre, n’a pas été trop modifiée, pour laquelle la frappe a conservé son essence.

La position des mains, l’emplacement des doigts sur le clavier et la posture du corps sont quelques-unes des questions analysées en tapant pour permettre à un individu de taper rapidement et correctement sans avoir à regarder les touches.

L’un des avantages que la dactylographie nous offre depuis ses débuts est la possibilité d’écrire à une vitesse considérablement plus élevée qu’avec la méthode manuelle, sans que cela n’affecte la clarté des caractères. Cela a toujours été très approprié pour les environnements d’entreprise, où les documents doivent être stockés dans des archives pour être examinés à l’avenir, pas toujours par les personnes qui les ont créés.

A lire :   Connaissances de base : Ces trois méthodes de connexion sont utilisées pour le clavier de l'ordinateur.

Il est important de noter qu’il existe actuellement plusieurs technologies utilisées en combinaison avec les notions de base de la dactylographie pour la saisie de texte dans un dispositif électronique, et que toutes ne sont pas directement liées à cette discipline et ne pourraient la remplacer entièrement. Par exemple, la souris est un périphérique utilisé dans les ordinateurs principalement pour interagir avec des objets tels que des icônes, des éléments de formulaire (tels que des boutons, des listes déroulantes et des barres de défilement) et des fenêtres ; cependant, il est également possible de les utiliser pour taper sur un clavier virtuel.

Bien qu’il ne soit pas normal d’écrire un texte long en utilisant seulement la souris, dans certains contextes, il peut être très utile d’augmenter les mesures de sécurité : en entrant dans le panneau de contrôle d’un compte bancaire, par exemple, il est courant qu’un clavier d’écran apparaisse pour taper notre clé secrète, afin de combattre les tentatives de contrôle automatique par des utilisateurs non autorisés.

La dactylographie est également complétée par des systèmes de reconnaissance vocale, qui nous permettent de dicter des mots à l’appareil pour qu’il puisse les reconnaître et les saisir où nous voulons, qu’il s’agisse d’un document texte ou d’une barre d’adresse de navigateur ; il s’agit dans ce cas d’une technologie qui peut parfaitement se passer des mains pour écrire et qui est utilisée par de nombreuses personnes ayant des problèmes de santé, comme l’arthrose.

Le terme dactylographie, qui peut encore être utilisé aujourd’hui comme synonyme de dactylographie dans certains domaines, est devenu obsolète après les changements qui ont transformé cette discipline et l’ont éloignée de plus en plus des dispositifs mécaniques ; pour cette raison, on préfère maintenant la dactylographie.

A lire :   Joystick

A propos de l'auteur

Louise

Jeune maman dynamique, j'aime ... tout particulièrement m'occuper du réseau informatique de la maison notamment de notre NAS.

Laisser un commentaire